Philip Morris : la cigarette n'est pas morte


Édition du 14 Octobre 2017

Ceux que je côtoie savent que je tiens en très haute estime le groupe Altria (MO, 63,78 $ US), qui était jadis propriétaire de Philip Morris, de Kraft Foods et du brasseur Miller.
Au tournant des années 1990, après la résolution de problèmes juridiques ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La montée des inégalités est un (mauvais) choix de société (2)

20/10/2018 | François Normand

ANALYSE - Les entreprises doivent mieux partager la richesse, selon des patrons. C'est bien, mais il faut en faire plus.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?