Interprétation : à chacun sa recette


Édition du 07 Avril 2018

Vers qui se tournent les entreprises qui ont besoin d'un interlocuteur pour traduire simultanément le contenu d'une discussion d'affaires en espagnol, en mandarin ou dans une tout autre langue difficile à maîtriser ? Chacun a sa recette.
L'une des formules de plus en plus utilisées ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

La Fromagerie de l’Île-aux-Grues riposte à l'offensive européenne

13/09/2018 | Annie Bourque

PME DE LA SEMAINE. Elle mise sur l’authenticité de ses six nouveaux fromages et le côté haut de gamme de ses produits.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.