Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé mercredi

Publié le 19/09/2018 à 10:07, mis à jour le 19/09/2018 à 16:58

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé mercredi

Publié le 19/09/2018 à 10:07, mis à jour le 19/09/2018 à 16:58

(Photo: 123rf.com)

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a fini en ordre dispersé mercredi, les valeurs bancaires profitant à plein régime d’une forte tension sur les taux d’intérêt tandis que les craintes liées à la guerre commerciale continuaient à s’estomper.


Selon les résultats définitifs à la clôture, l’indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,61 % à 26 405,76 points.


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,08 % à 7 950,04 points.


L’indice élargi S&P 500 a progressé de 0,13 % à 2 907,95 points.


À Toronto, le S&P/TSX atteignait 16 149,92 points, un recul de 0,28 % par rapport à sa valeur en début d’exercice.


Le huard a progressé de 0,41 %, s’échangeant contre 0,773 7 $ US.


Le contexte


« Si le marché croyait vraiment aux sanctions (douanières entre Pékin et Washington, NDLR), il ne réserverait pas le même traitement aux entreprises directement liées à la Chine à l’image de Caterpillar » qui a bondi de 2,48 %, a commenté Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.


Peu après une nouvelle vague de tarifs douaniers que se sont imposés Washington et Pékin, les marchés accordaient peu d’importance à la guerre commerciale dans la mesure où les entreprises américaines ont « déjà effectué leurs commandes pour Noël » et seront de ce fait peu touchées à court terme par les sanctions, a souligné M. Volokhine.


Libéré de ces craintes, le marché a pu profiter d’un bond des valeurs bancaires à l’image de JP Morgan Chase (+2,90 %), Goldman Sachs (+2,92 %) ou Bank of America (+2,62 %).


Ces sociétés ont été dynamisées par une poursuite de la hausse sur les taux d’intérêt américains, le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans montant à 3,074 %, contre 3,055 % mardi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,221 %, contre 3,201 % à la précédente fermeture, au plus haut depuis mai.


Entre la baisse des valeurs technologiques et la hausse des valeurs bancaires, la séance « montre un changement de stratégie des investisseurs qui se tournent vers les entreprises ayant prouvé leur potentiel, et délaissent un peu les entreprises de croissance », a expliqué M. Volokhine.


Le secteur technologique « a été le secteur le plus performant cette année » et désormais « les actions sont assez chères », a rappelé quant à lui Bill Lynch de Hinsdale Associates.


La séance a également été marquée par le bond -- jusqu’à 93 % -- de l’action du producteur canadien de cannabis Tilray dont les échanges ont été interrompus cinq fois pour cause de volatilité trop élevée.


« C’est complètement fou, dans la journée on a atteint la capitalisation boursière de Renault », remarque M. Volokhine. « Cela montre qu’il y a encore de la place pour la spéculation effrénée à Wall Street », ajoute-t-il.


Les titres en action


Parmi les valeurs du jour, Tilray s'envolait de 33%. Le producteur canadien coté à Wall Street profitait de déclarations de son patron à la télévision mardi soir, soulignant l'énorme potentiel de croissance de son entreprise face à la perspective d'une légalisation de la vente du cannabis dans des pays de plus en plus nombreux.


Cronos et Canopy Growth, deux autres sociétés canadiennes également cotées à Wall Street et liées à cette industrie, gagnaient respectivement 11,76% et 4,17%.


McDonald's avançait de 0,67%. L'Union européenne a jugé légal mercredi le traitement fiscal avantageux accordé par le Luxembourg à l'entreprise, épargnant ainsi le roi du Big Mac, contrairement à d'autres géants américains, comme Apple, condamnés à rembourser des impôts non payés. 


Le groupe spécialisé dans les objets connectés Fitbit avançait de 1,90% à l'annonce d'un prolongement de son partenariat avec l'assureur Humana (+0,21%).

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Uber Canada: une entreprise en croissance

11/12/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Rob Khazzam est un bon exemple que l'emploi de rêve peut nous être offert quand on s'y attend le moins.

Décarbonisation de l'économie: des occasions réelles de 704 G$

11/12/2018 | François Normand

Le marché pour décarboniser l'économie mondiale s'élève à 34 000 G$CA, mais cela ne tient pas compte de la concurrence.

Immobilier: Ivanhoé Cambridge et Claridge reconduisent leur partenariat

11/12/2018 | Martin Jolicoeur

Nouvelle enveloppe de 100M$ pour des participations dans des projets immobiliers de Montréal et Québec.