Bourse: ce qui bouge sur les marchés mercredi

Publié le 05/12/2018 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés mercredi

Publié le 05/12/2018 à 07:01

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York est fermée mercredi, après avoir flanché la veille en raison de craintes d'un éventuel ralentissement de l'économie américaine.


Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,36 % à 25 137 points selon les contrats à terme. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,63 % %, à 6846 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,53% à 2716 points.


Contexte


Ce retour au vert durant la journée de pause en hommage à l'ancien président américain George H. W. Bush fait suite «au véritable effondrement des marchés» de la veille, comme l'avaient anticipé les experts de Mirabaud Securities Genève, qui considéraient toutefois la débâcle américaine comme «exagérée».


«La vitesse à laquelle les marchés ont évolué vers des inquiétudes au sujet des perspectives de croissance semble surprenante étant donné que les données économiques américaines semblent plutôt solides jusqu'à présent», a estimé de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.


Principal sujet de préoccupation des marchés: la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui pèse déjà sur la croissance mondiale.


Après avoir réservé lundi un accueil très positif aux avancées entre le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping lors du sommet du G20 en Argentine, les courtiers semblaient beaucoup moins emballés devant l'ampleur des progrès à réaliser en moins de 90 jours, la durée de la trêve décidée entre les deux pays.


«Il est compréhensible de s'inquiéter au sujet de ce qui pourrait se passer au cours des 90 prochains jours (...) mais s'inquiéter au sujet d'une possible récession semble un peu prématuré», a indiqué M. Hewson.


Alors que la Chine a promis mercredi des efforts pour parvenir rapidement à un accord commercial avec les États-Unis, côté américain, Donald Trump soufflait à nouveau le froid.


À l’étranger


Les places boursières chinoises ont terminé en baisse mercredi, dans le sillage de Wall Street, toujours sceptiques sur la trêve dans le conflit commercial sino-américain et désormais inquiètes d'une possible décélération de la croissance américaine.


Les opérateurs de marché ont particulièrement réagi aux embardées de Donald Trump autour de l'accord conclu avec son homologue chinois Xi Jinping pour apaiser les tensions commerciales.


Mardi, le président américain a de nouveau soufflé le chaud et le froid, laissant la porte ouverte sur Twitter à une prolongation de la trêve commerciale avec la Chine.


Les investisseurs se sont sentis «probablement dupés, voire piégés» par les commentaires prédisant un apaisement des tensions commerciales après le G20, a estimé Stephen Innes, un analyste de Oanda.


«Si la guerre commerciale est certainement la première cause du sentiment mondial de risque», a-t-il ajouté, les marchés s'inquiètent également de «points d'irritation familiers». Parmi eux, le rapprochement des taux d'intérêt américains à deux et dix ans – un indicateur de la préoccupation des investisseurs quant aux perspectives économiques de long terme – figure en bonne place.


Sur le front des valeurs, le secteur de l'énergie a pâti du reflux des cours du pétrole, pénalisés par une augmentation des stocks américains et par l'incertitude autour d'un potentiel accord de réduction de la production lors des réunions semestrielles de l'Opep cette semaine.


À l’agenda


Du côté des indicateurs, avant la séance, un indice indépendant a indiqué que l'activité dans les services s'était nettement redressée en novembre en Chine.


Le reste de l'agenda est essentiellement américain, avec l'indice ISM d'activité dans les services en novembre et les créations d'emplois dans le secteur privé (enquête ADP) pour le même mois.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

14/12/2018 | LesAffaires.com et AFP

La Chine ne décolère pas depuis l'arrestation de Meng Wanzhou, à Vancouver.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

13/12/2018 | LesAffaires.com et AFP

Paris a appelé jeudi les «gilets jaunes» à «ne pas manifester» pour un cinquième samedi consécutif.

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...