Carney aux banquiers: concentrez-vous sur vos clients au lieu de rêver aux Ferraris!

Publié le 26/02/2013 à 09:32, mis à jour le 26/02/2013 à 10:05

Carney aux banquiers: concentrez-vous sur vos clients au lieu de rêver aux Ferraris!

Publié le 26/02/2013 à 09:32, mis à jour le 26/02/2013 à 10:05

Par Dominique Beauchamp

[Photo : Bloomberg]

Le gouverneur sortant de la Banque du Canada, Mark Carney, a fait la leçon aux banques pour qu’elles rétablissent la confiance du public envers elles.


Les banques devraient participer activement aux réformes réglementaires, incluant les nouvelles règles de capital et les changements à la rémunération des banquiers, au lieu de les combattre.


«Les banquiers ont gagné un argent fou dans les années précédant la crise et ont été bien rémunérés, même pendant la crise. En fin de compte, les contribuables ont ramassé la facture pour leurs échecs», Mark Carney, dans une allocution prononcée à l’Ivey School of Business de l’Université Western, rapporte l’agence Bloomberg.


Les excès mis au jour par la crise financière de 2008 ont sérieusement entaché la confiance du public envers les banques, tout comme la manipulation du taux de référence LIBOR.


Les institutions doivent rétablir leurs relations avec leurs clients et retrouver les valeurs fondamentales.


Les dirigeants et les administrateurs devraient selon M. Carney promouvoir une culture de pratiques éthiques partout dans leur organisation.


M. Carney a aussi enjoint les banques d’améliorer la transparence de leur comptabilité et de mener des tests de stress de leur bilan régulièrement.


«Les banquiers doivent se voir comme les intendants de leur institution, afin d’en améliorer les pratiques avant de passer le flambeau à leur successeur», a dit celui qui prendra la direction de la Banque d'Angleterre l'été prochain.


La crise de confiance envers les banques déprime les cours de leurs titres en Bourse dont ceux de la londonienne Barclays et l’allemande Deutsche Bank A, a donné en exemple M. Carney.


La méfiance du public freine aussi la cadence de l’économie mondiale en augmentant le coût et diminuant l’accès au capital pour les sociétés non financières.


 


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

La Banque du Canada garde son taux directeur à 1%

Mis à jour le 16/04/2014 | Denis Lalonde

La Banque du Canada a choisi de maintenir son taux directeur à 1%, estimant que l’inflation demeurait faible au pays.

Embauche: les entreprises sont optimistes

La plus récente enquête de la Banque du Canada au sujet de l'humeur des entreprises fait état de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Philippe Couillard annonce des resserrements budgétaires

Moins de 24 heures après son entrée en fonctions, Philippe Couillard met l'État québécois au régime minceur.

Poloz: des coûts d'emprunt bas, même après la reprise

Les Canadiens peuvent s'attendre à profiter de coûts d'emprunt relativement peu élevés ...

Revenu Québec impose une lourde sanction à un restaurateur

Le fisc impose une des plus imporantes amendes de son histoire pour un cas de fraude fiscale.