Titres en action: Boeing, GM, Fiat Chrysler, Facebook...

Publié le 25/07/2018 à 06:26, mis à jour le 25/07/2018 à 10:57

Titres en action: Boeing, GM, Fiat Chrysler, Facebook...

Publié le 25/07/2018 à 06:26, mis à jour le 25/07/2018 à 10:57

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


Le géant américain de l'aéronautique Boeing a annoncé mercredi un bénéfice de 2,2 milliards $ US ou 3,73 $ US par action au deuxième trimestre. Son bénéfice ajusté s'est établi à 3,33 $ US par action. Les économistes interrogés par Zacks Investment Research attendaient un profit de 3,24 $ US par action. Les revenus trimestriels de 24,26 milliards $ US ont surpassé les recettes de 23,98 milliards $ US prédites par Zacks. Le titre de Boeing est en hausse de 21 pour cent depuis le début de l'année et de 69 pour cent sur douze mois.


Le mastodonte américain Coca-Cola a surpassé les attentes au deuxième trimestre, surtout à une hausse de la demande pour le Coke diète et le Coca-Cola zéro sucre en Amérique du Nord. La compagnie a affiché mercredi un bénéfice de 2,32 milliards $ US ou 54 cents US par action. Son bénéfice ajusté de 61 cents US par action dépassait de 1 cent US les prévisions des analystes interrogés par la firme Zacks Investment Research. Au même moment l'an dernier Coca-Cola annonçait un bénéfice de 1,37 milliard $ US ou 32 cents US par action. Ses revenus trimestriels de 8,93 milliards $ US (comparativement à 9,7 milliards $ US l'an dernier) étaient supérieurs aux recettes anticipées de 8,54 milliards $ US.


General Motors a généré un profit en hausse de 44 pour cent au deuxième trimestre, à 2,39 milliards $ US ou 1,66 $ US par action. Le constructeur automobile américain avait encaissé une perte au même moment l'an dernier, en marge de la vente de sa filiale européenne Opel. Son bénéfice ajusté s'est chiffré à 1,81 $ US par action, tandis que les analystes interrogés par FactSet attendaient un résultat de 1,78 $ US par action. Les revenus trimestriels de GM sont demeurés stables à 36,76 milliards $ US, ce qui correspond aux attentes de Wall Street. Évoquant la guerre commerciale entre les États-Unis et des partenaires comme le Canada et l'Union européenne, et son impact sur le coût de produits comme l'acier et l'aluminium, GM a abaissé à 5,14 $ US par action ses prédictions de profits pour l'exercice 2018, comparativement à 6 $ US précédemment. Wall Street prédisait 6,42 $ US par action.


Quelques heures après avoir appris le décès de son ex-PDG Sergio Marchionne, le constructeur automobile Fiat Chrysler(FCA, 16,60€) doit publier mercredi des résultats trimestriels vraisembablement record, les derniers de l'ère de Sergio Marchionne, qui a dû passer la main ce week-end en raison d'une grave détérioration de son état de santé. Le quotidien économique Il Sole 24 Ore s'attend à des résultats «records: un trimestre jamais vus dans l'histoire du groupe en terme de solidité financière, patrimoniale et de profitabilité». FCA doit ainsi avoir porté à zéro sa dette nette industrielle, un immense défi puisque celle-ci s'élevait à 7,7 milliards d'euros fin 2014. Le 1er juin, lors de la présentation du plan stratégique 2018-2022, Sergio Marchionne avait brièvement arboré une cravate, un fait très inhabituel, pour marquer l'événement. Selon le consensus Factset Estimates, le chiffre d'affaires devrait atteindre 28,82 milliards d'euros (contre 27,92 milliards un an plus tôt), et le bénéfice net 1,299 milliard, contre 1,1 milliard au deuxième trimestre 2017.


Plus tard aujourd'hui, les constructeurs américains Ford (F, 10,57$US) et General Motors (GM, 39,48$US) doivent eux aussi publier leurs résultats du second trimestre. Les investisseurs garderont l'oeil sur l'impact des tarifs imposés par le Canada et les États-Unis sur l'acier et l'aluminium, ainsi que par la guerre commerciale amorcée entre les États-Unis et la Chine.


La Deutsche Bank (DBK, 10,30€), obligée de réduire sa taille pour se sortir des difficultés, a annoncé mercredi un bénéfice net de 401 millions d'euros pour le second trimestre de l'année, en recul de 14% sur un an mais supérieur aux attentes, confirmant des chiffres provisoires publiés mi-juillet. Le chiffre d'affaires de la première banque allemande est resté de son côté presque stable sur un an, à 6,6 milliards d'euros, tandis que les charges, alourdies de 239 millions d'euros de provisions pour un plan de départs, ont augmenté de 1% à 5,8 milliards d'euros. L'établissement a ainsi confirmé des données provisoires publiées en avance mi-juillet du fait qu'elles se situaient largement au-dessus des attentes des analystes. Ceux interrogés par le fournisseur de services financiers Factset tablaient sur un bénéfice net de 271 millions d'euros d'avril à juin.


Le réseau social Facebook (FB, 214,67$US) publie les résultats de son second trimestre aujourd'hui. Les analystes craignent une nouvelle baisse de l'utilisation du réseau par les jeunes internautes américains, et s'attendent à une baisse des impressions publicitaires. Plus d'un observateur espère également voir l'entreprise californienne donner plus de détails sur la croissance des revenus des services Messenger et WhatsApp.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.

Les fondamentaux, la chimie et le mental

09/11/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Quoi faire quand la Bourse se met à faire du yo-yo ? Surtout pas ceci...

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

06:53 | LesAffaires.com et AFP

«Le cours du pétrole reste le sujet le plus sensible pour les marchés.»

Titres en action: Alstom, Tencent, Samsung...

06:53 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le bénéfice de Loblaw plonge au troisième trimestre

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Ça représente une dégringolade de près de 88 pour cent.