Bourse : petite société deviendra grande


Édition du 04 Juin 2016

Les petites capitalisations boursières passent souvent sous l'écran radar des investisseurs. Elles sont trop jeunes pour attirer le regard des analystes financiers et des publications spécialisées, qui demandent plus d'antécédents avant de les recommander à leur auditoire. Certaines sont pourtant les géants de demain. Quatre gestionnaires de portefeuille chevronnés ont accepté de nous dévoiler les entreprises qu'ils jugent les plus prometteuses.



Les choix de Christian Cyr, vice-président et gestionnaire de portefeuille principal, Fiera Capital



Ag Growth International (AFN, 38,91 $)



Capitalisation boursière : 573 M$


La récolte pourrait être abondante pour cette société, qui se spécialise dans la vente d'équipement aux agriculteurs. Christian Cyr considère Ag Growth International comme «un leader en devenir». Le gestionnaire a en haute estime la plus récente acquisition du groupe, Entringer S.A., en mars, qui lui permet de pénétrer le marché brésilien. Au cours des derniers mois, elle s'est aussi portée acquéreur de VIS (novembre 2015) et de NuVision (avril 2016). «Une croissance mondiale qui s'appuie sur une stratégie simple, soit de développer un réseau de distribution efficace dans un secteur où la demande est grandissante. L'entreprise déploie ses ailes à l'international pour contrer l'effet cyclique de ses activités, et ce, non seulement en Amérique du Nord, mais aussi en Europe, en Russie et en Amérique latine», explique-t-il.


L'investisseur à la recherche de revenu sera heureux de savoir que le titre verse un dividende annuel de 2,40 $ par action, pour un rendement de 6,25 %. Le principal risque à considérer avant d'y investir est la possibilité de voir les agriculteurs retarder leurs achats. Les fermiers ont cependant besoin d'équipements de plus en plus productifs et ne peuvent différer indéfiniment le renouvellement de leur machinerie. La société traîne une dette relativement élevée et pourrait peut-être avoir recours à une émission d'actions pour accélérer sa croissance par acquisitions.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Michael Kors veut racheter la maison italienne Versace

12:16 | AFP

Un accord prévoyant une acquisition à environ 2 milliards de dollars pourrait être annoncé dès cette semaine.

Bourse: le départ de Rod Rosenstein déstabilise Wall Street

Mis à jour à 12:37 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les entreprises américaines ressentent les contrecoups des derniers tarifs douaniers.

À la une

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...

Privatisation de la SAQ: des résultats au mieux mitigés

La privatisation de la SAQ aurait des résultats au mieux mitigés, révèle une étude commandée par le gouvernement.

Le secret du succès du Starbucks Germain-des-Prés

BLOGUE INVITÉ. L’entreprise de Seattle encourage les initiatives qui permettent de créer une relation avec les clients.