Ugoburo, quand l'expérience rapporte !

Publié le 17/10/2013 à 11:09, mis à jour le 18/10/2013 à 07:28

Ugoburo, quand l'expérience rapporte !

Publié le 17/10/2013 à 11:09, mis à jour le 18/10/2013 à 07:28

BLOGUE. Dans l'article que j'ai publié récemment : 4 pistes pour bien marier votre famille avec votre nouvelle entreprise, je vous ai présenté brièvement Daniel Moses, président de Ugoburo, une entreprise qui fait la vente en ligne de mobiliers de bureau de type commercial. J'ai pensé qu'il serait intéressant de vous parler un peu plus de son histoire entrepreneuriale. Ce qui m'a le plus marquée dans les échanges que j'ai eus avec lui c'est que, contrairement à plusieurs entrepreneurs Web expérimentés qui cherchent à se lancer avec un projet de commerce en ligne, Daniel a fait l'inverse. Il n'avait aucune connaissance dans le commerce en ligne lorsqu'il a débuté. Tout en apprenant par lui-même les différentes facettes de cet univers, il a misé d'abord sur ses connaissances et ses contacts et ceux de son associé M. Carol Lévesque, président de Bureau Systema, dans le marché du meuble pour faire avancer son projet. Puisqu' Ugoburo est avant tout un distributeur en ligne, la riche expérience de Daniel et Carol a permis d'avoir rapidement l'accord de certains fabricants de meubles dont le Groupe Global, Groupe Lacasse et Humanscale pour offrir leurs produits en ligne. Le démarrage de son entreprise n'aurait pas été possible sans ces partenaires.


Actif depuis plusieurs années dans l'industrie du meuble, Daniel a développé une forte expertise dans ce domaine au fil des ans. L'arrivée de l'internet a rapidement suscité son intérêt. C'est ce qui l'a amené à présenter l'idée de faire une boutique en ligne de meubles à son employeur du temps. Ce dernier a passé son tour ne voyant pas le potentiel d'un tel marché à cette période. Daniel a donc continué son travail pour finalement changer d'entreprise quelques années plus tard. Toujours dans le même domaine, il n'a jamais cessé de progresser au sein de différents postes de direction et ainsi développer des aptitudes entrepreneuriales. Il a, entre autres, eu l'occasion de connaître davantage les besoins de sa clientèle et de murir ses réflexions autour du projet d'entreprise qu'il voulait lancer. C'est en 2010 qu'il décide d'aller de l'avant en s’associant d’abord avec Carol puis avec 2 autres associés clés. La première étape pour lui fut cependant d'en parler avec ses proches et sa famille afin d'avoir leur support. 


L'entreprise a ensuite démarré ses activités en partageant les locaux et les ressources humaines d'un de ses 4 associés, Carol , sur la rive-sud de Montréal jusqu'au début de l'année 2013. Durant cette période, il y a eu, en 2011, le lancement de la première version du site Web puis une importante mise à jour en 2013. L'entreprise emploie aujourd'hui 5 employés à temps plein. Elle se distingue des entreprises dans la même ligne de produits car ses activités sont entièrement sur le Web et qu’elle offre une qualité d’ameublement nettement supérieure que ce que l’on peut trouver chez les détaillants traditionnels. Elle se démarque aussi par l'accompagnement qu'elle offre à sa clientèle en ligne afin d'offrir une expérience d’achat simple et efficace, et ce, peu importe où les clients se trouvent au Canada. 


La confiance et la patience rapportent 


Daniel a une confiance absolue pour son modèle d'affaires. D'ailleurs, dans un communiqué qui annonçait le lancement du nouveau site de l'entreprise, j'ai pu lire que le CEFRIO a confirmé la constante progression du cybercommerce. Selon Daniel, il existe un marché intéressé et prêt pour l’achat de mobiliers de bureau de type commercial sur le web.


Daniel fait aussi preuve d'une grande patience depuis le début de son projet. Il m’a confié qu'il avait effectué plusieurs démarches par le passé pour convaincre les gens de le suivre dans son projet sans avoir de résultats positifs. Ce n'est que plus tard que ces personnes ont compris la direction que l'entreprise prenait et l’ampleur de l’opportunité et qu'ils ont décidé de s'y intéresser davantage. 


Aujourd'hui, non seulement Daniel poursuit le chemin parcouru avec son équipe, il reste aussi connecté aux nouvelles réalités. Pour garder ses employés motivés, par exemple, il encourage le télétravail. Il se tient également au courant de toutes les nouvelles tendances de son secteur d'activité sur le Web.


A+


•••••••••••••••••••••••••


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise


•••••••••••••••••••••••••


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Toys R Us contrainte de déposer le bilan

18/09/2017 | lesaffaires.com

La chaîne de magasins s'est mise en faillite ce lundi pour mieux redresser sa périlleuse situation financière.

Les barrières au commerce intérieur supérieures au tarif de l'OMC

18/09/2017 | François Normand

Une étude de Statistique Canada sur les barrières au commerce interprovincial jette un pavé dans la mare.

Blogues similaires

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants

Ralenties par leur conjoint et non leurs enfants Soupir. Une nouvelle étude dans le Harvard Business Review ...

Toys R Us pulvérisée par... l'iPad!

19/09/2017 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Surprenant avec son expérience de magasinage digne du Woolco et ses prix plus chers que chez Amazon?

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...