Le manque d'eau fait bondir les coûts du transport sur le Rhin

Publié le 17/08/2022 à 15:45

Le manque d'eau fait bondir les coûts du transport sur le Rhin

Publié le 17/08/2022 à 15:45

Par François Normand

Le Rhin est la colonne vertébrale de l’Europe rhénane (Allemagne, Suisse, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), soit la région économique la plus dynamique du vieux continent. (Photo: Getty Images)

La sécheresse qui afflige l’Europe a réduit le niveau du Rhin et les volumes de marchandise transportés par bateau sur cette voie commerciale intérieure. Une situation inhabituelle qui a fait exploser les coûts du transport maritime.

L’enjeu est de taille, car le Rhin est la colonne vertébrale de l’Europe rhénane (Allemagne, Suisse, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), soit la région économique la plus dynamique du vieux continent, qui englobe d’autres voies maritimes stratégiques comme la Meuse et l’Escault.

Déjà confrontées pour la plupart à une hausse de leur facture énergétique en raison de la guerre en Ukraine, les entreprises européennes et étrangères qui transportent des biens ou du vrac par bateau sur le Rhin doivent désormais payer plus cher pour ce service maritime.

Selon l’agence de presse Reuters, le niveau de l’eau est particulièrement bas au point de passage de Kaub, près de Koblenz (une ville allemande en amont de Bonn sur le Rhin), de sorte que certains navires sont seulement chargés à 25% de leur capacité.

Par conséquent, il faut quatre navires pour transporter la même quantité de marchandise sur le fleuve, ce qui entraîne des hausses des tarifs en raison des coûts fixes des transporteurs maritimes.

Et ces augmentations peuvent être très importantes.

Par exemple, entre le 15 juillet et le 12 août, les tarifs de fret Rotterdam (Pays-Bas)–Bâle (Suisse) ont été multipliés par trois pour les barges d’une capacité de 4000 tonnes, selon les données d'Insight Global.

À la mi-juillet, il fallait débourser 86,50 francs suisses la tonne (117$) pour acheminer cette barge de Rotterdam à Bâle comparativement à 260 francs (353$) vendredi dernier.

Sur le même sujet

Et si François Legault s'inspirait de l'autre modèle allemand?

01/10/2022 | François Normand

ANALYSE. L'Allemagne a non seulement un secteur manufacturier très dynamique, mais aussi un mode de scrutin exemplaire.

Affaire Wirecard: l'entreprise, un outil de guerre?

BLOGUE INVITÉ. L’histoire de Wirecard dépasse celle d’une simple fraude commise par quelques individus sans scrupule.

À la une

Les surenchères dégringolent!

BLOGUE INVITÉ. Le ratio de surenchère a chuté à 31% en septembre 2022, et ce ratio devrait continuer à diminuer.

L'abordabilité du logement devrait s'améliorer en 2023, selon Desjardins

Il y a 21 minutes | La Presse Canadienne

Desjardins a noté que le marché de la revente continuait de se refroidir au Québec.

Google affiche son ambition avec le Pixel 7

Il y a 10 minutes | AFP

Google a positionné son nouveau modèle à un prix très compétitif, soit 599 $US aux États-Unis.