Innergex coupe son dividende de moitié, les investisseurs applaudissent

Publié le 22/02/2024 à 10:48, mis à jour le 22/02/2024 à 14:57

Innergex coupe son dividende de moitié, les investisseurs applaudissent

Publié le 22/02/2024 à 10:48, mis à jour le 22/02/2024 à 14:57

Par La Presse Canadienne

(AP Photo/Andrew Harnik)

Innergex coupe son dividende de moitié. Les investisseurs réagissent tout de même favorablement tandis que le producteur d’énergie renouvelable se donne une plus grande marge de manœuvre pour financer le développement de nouveaux projets.

Innergex a annoncé que son dividende devra désormais représenter entre 30% et 50% de ses flux de trésorerie. Cette cible plus basse permet à l’entreprise de Longueuil de libérer 75 millions de dollars (M$), qui pourront financer «ses ambitions de croissance». Le dividende annuel est ainsi réduit de moitié à 36 cents par action. 

«Le ratio de paiement a toujours été une source de pression compte tenu de la réalité de production, commente le président et chef de la direction, Michel Letellier, lors d’une téléconférence avec les analystes financiers, jeudi. Nous en sommes venus à la conclusion que la meilleure stratégie était de prendre [une partie de] ce dividende et de le consacrer aux occasions de croissance.»

Au cours des derniers trimestres, le ratio de paiement du dividende d’Innergex était élevé tandis que les conditions météorologiques défavorables ont entraîné une diminution de la production d’électricité. 

En 2023, la société a rapporté que son dividende a accaparé 68 % de ses flux de trésorerie. Sans tenir compte de la vente d’actifs, ce ratio aurait été de 115%, souligne Rupert Merer, de la Financière Banque Nationale. 

L’analyste Sean Steuart, de Valeurs mobilières TD, souligne que l’objectif d’Innergex est prudent par rapport à ses comparables. Il souligne que l’objectif des pairs tourne aux alentours des 75%. «La décision reflète une approche prudente, et non pas une détérioration des perspectives de génération de flux de trésorerie.»

La société a aussi abandonné son objectif de générer 1$ par action de flux de trésorerie en 2025. «En raison des conditions macro-économiques, nous croyons qu’il serait prudent de retirer notre cible pour 2025.» 

Par le passé, Michel Letellier avait laissé entendre qu’il n’était pas impossible que cet objectif soit révisé, notamment lors d’une conférence téléphonique en août dernier.

 

Résultats supérieurs aux attentes

Innergex a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes des analystes grâce à une amélioration des conditions météorologiques pour l’hydro-électricité en Colombie-Britannique et pour l’éolien en France. «Les prévisions des analystes ont été révisées trop fortement à la baisse», commente Rupert Merer.

La production globale a ainsi atteint 94% de la moyenne à long terme au quatrième trimestre, comparativement à 88% à la même période l’an dernier. 

La société a dévoilé une perte nette de 122M$, comparativement à une perte de 52,6M$ à la même période l’an dernier. Les revenus, pour leur part, atteignent 261,5M$, comparativement à 220,2M$ à la même période l’an dernier.

Malgré la baisse du dividende, l’analyste Brent Stadler, de Desjardins Marché des capitaux, juge que le titre était attrayant avant le début de la séance boursière de jeudi. «L’action s’échange à 8,8% la moyenne des prévisions de flux de trésorerie par rapport à une moyenne de 5,9% dans l’industrie.»

Sur le même sujet

Les secrets du dividende: les clés de la performance boursière

COURRIER DES LECTEURS. Mettre trop d’emphase sur le taux de rendement du dividende pourrait être une erreur coûteuse.

Les entreprises doivent s'engager en faveur de la biodiversité dès maintenant

COURRIER DES LECTEURS. Il est incontestable que le déclin de la biodiversité constitue une crise majeure.

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

17/04/2024 | Daniel Dufort

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

17/04/2024 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour le 17/04/2024 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.