Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

La recette parfaite à la sauce bleue!

Marina Soubirou|20 mars 2024

La recette parfaite à la sauce bleue!

«Une zone d’innovation de l’économie bleue permettra d’accélérer ce processus et de renforcer notre positionnement international.» (Photo: 123RF)

EXPERTE INVITÉE. L’économie bleue incarne la vision actuelle intégrée et durable de l’usage économique des espaces maritimes. Les pays champions de notre secteur, tels que les États-Unis, la Norvège et la France, ont établi des stratégies efficaces pour produire de la connaissance, fédérer les énergies et accélérer l’innovation. Le Québec n’est pas en reste. Petit tour d’horizon à la sauce bleue pour découvrir la recette parfaite d’un développement sectoriel performant!

 

Informer: une bonne dose de savoirs et de savoir-faire

L’investissement dans la recherche et la formation supérieure est un pilier crucial pour le développement de tout secteur économique. Le Réseau français des universités marines qui rassemble 17 universités, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer et le Centre national de la recherche scientifique permettent ainsi à nos cousins d’outre-Atlantique de développer des connaissances et technologies marines de pointe et de former plus de 3700 étudiants chaque année.

Au Québec, le Réseau Québec Maritime et ses membres jouent un rôle similaire, soutenant la production de connaissances fondamentales et appliquées et la formation de personnels hautement qualifiés.

 

Structurer: dresser solidement la table

Pour aller loin, planifier son voyage de façon cohérente et réaliste est un impératif. Les pays tirant le plus de revenus de leurs espaces maritimes l’ont bien compris et adoptent des stratégies d’économie bleue intégrées. Le Plan stratégique 2021-2025 pour l’économie bleue de la National Oceanic and Atmospheric Administration aux États-Unis propose par exemple un ensemble de mesures réunies autour de cinq objectifs stratégiques. Ceux-ci permettent de fédérer les efforts de tous les utilisateurs des espaces marins afin de développer une économie bleue prospère et durable. La Vision maritime du Québec Avantage Saint-Laurent est un premier pas dans cette direction afin de maximiser de façon intégrée le potentiel économique du fleuve Saint-Laurent tout en préservant son écosystème.

Pour que les différentes pièces du moteur travaillent ensemble, cela prend aussi de l’huile dans les rouages. Ce rôle de coordination et de maillage, c’est celui des grappes industrielles. En France, le Cluster maritime français favorise ainsi les synergies entre les entreprises, centres de recherches et acteurs gouvernementaux, renforçant ainsi la compétitivité du secteur. Ici, c’est nous au Technopole maritime du Québec qui rassemblons depuis 2000 les acteurs de l’économie bleue de la province.

 

Innover: cultiver les jeunes pousses et les collaborations internationales

Le soutien au développement des start-ups et l’attraction des investisseurs étrangers sont enfin des moteurs essentiels de l’innovation. Les États-Unis, à travers leurs Regional Technology and Innovation Hubs, encouragent l’émergence de nouvelles entreprises axées sur les technologies, notamment en ce qui a trait à l’économie bleue, par exemple au Rhode Island. De même, les pôles territoriaux de compétitivité économique en France stimulent l’innovation en favorisant les partenariats public-privé. Au Québec, la création d’une zone d’innovation de l’économie bleue offrirait un environnement propice à l’émergence de start-ups et à l’attraction d’investisseurs, renforçant ainsi la position de la province dans notre secteur en pleine expansion.

 

Au Québec aussi, la mayonnaise prend!

Informer, structurer et innover: telles sont les trois étapes clefs de la recette parfaite que je vous livre aujourd’hui! Pour le dire autrement, faire le choix d’une économie bleue durable et prospère nécessite des investissements stratégiques et une collaboration étroite et continue entre le gouvernement et les acteurs de la recherche, de l’enseignement et de l’industrie.

Le Québec est sur la bonne voie pour devenir un champion dans ce domaine avec ses atouts solides et ses initiatives et acteurs déjà en place. Une zone d’innovation de l’économie bleue permettra d’accélérer ce processus et de renforcer notre positionnement international. À nous de valoriser l’immense potentiel de notre environnement.

 

 

Inscrivez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les défis qui préoccupent la communauté des affaires.