La subvention fédérale aux salaires ne se limitera pas aux PME

Publié le 30/03/2020 à 11:44

La subvention fédérale aux salaires ne se limitera pas aux PME

Publié le 30/03/2020 à 11:44

Une entreprise devra avoir perdu au moins 30 % de son revenu pour être admissible à la subvention, a expliqué Justin Trudeau. (Photo: Sean Kilpatrick/ La Presse canadienne)

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé les détails de cette subvention de 75 % des salaires, lundi matin, et le nombre d’employés ne sera pas un critère d’accès à cette subvention.

Une entreprise devra avoir perdu au moins 30 % de son revenu pour être admissible à la subvention. Et Ottawa subventionnera 75 % de la première tranche de 58 700 $ de chaque salaire.

La mesure est rétroactive au 15 mars.

Elle doit assurer le maintien du lien d’emploi pour autant de Canadiens que possible.

Justin Trudeau prévient les entreprises qui voudraient abuser du système mis en place que des conséquences sévères puniraient un tel geste.

Un système de vérification sera mis en place par le gouvernement pour s'assurer que ces sommes vont bel et bien dans les poches des entreprises qui en ont réellement besoin. Le premier ministre a indiqué que plus de détails sur ce système seront dévoilés le 31 mars.

Il a aussi mentionné que d'autres mesures seront annoncées pour venir en aide aux entreprises de secteurs plus durement touchés par la crise sanitaire de la COVID-19.

En attendant le portail en ligne

Le gouvernement fédéral recommande aux Canadiens qui ont l’intention de demander la prestation canadienne d’urgence (PCU) d’ouvrir tout de suite un dossier à l’Agence du revenu du Canada (ARC).

« Si vous prévoyez de demander la Prestation canadienne d’urgence, inscrivez-vous à Mon Dossier de l’ARC pour assurer le paiement le plus rapidement possible. Si vous n’êtes pas inscrit, vous pouvez le faire en ligne MAINTENANT », a écrit la ministre fédérale du Travail Filomena Tassi sur son compte Twitter, lundi matin.

Ottawa a promis un portail en ligne dès le 6 avril pour faire des demandes de PCU. Cette prestation garantit 2000 $ par mois, pendant quatre mois, à quiconque n’a plus de revenus en raison de la pandémie. Les autorités fédérales calculent que l’argent sera disponible dans les 10 jours qui suivront une demande. L’inscription à l’ARC devrait accélérer le processus. 

Nombre de cas

Il y a maintenant 6320 cas confirmés et probables au Canada, dont 67 décès.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux disponibles : 2840 au Québec, dont 22 décès ; 1355 en Ontario, dont 23 décès ; 884 en Colombie-Britannique, dont 17 décès ; 661 en Alberta, dont trois décès ; 156 en Saskatchewan ; 135 à Terre-Neuve-et-Labrador, dont un décès ; 122 en Nouvelle-Écosse ; 72 au Manitoba, dont un décès ; 66 au Nouveau-Brunswick ; 11 à l’Île-du-Prince-Édouard ; cinq dans deux des trois territoires. On n’a rapporté aucun cas au Nunavut.

Il faut ajouter à ces bilans les 13 cas chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Les données épidémiologiques publiées par l’Agence de la santé publique du Canada relèvent que 63 pour cent des cas sont des transmissions communautaires qu’on ne peut relier à un voyage à l’étranger.

 

Sur le même sujet

Le Québec recevra moins de doses de vaccin de Pfizer que prévu en juillet

Aucun nouveau rendez-vous ne pourra être pris durant les deux premières semaines de juillet.

À la une: prendre un p'tit coup d'ici, c'est agréable!

Édition du 16 Juin 2021 | Les Affaires

À l’heure du déconfinement et alors que l’été s’annonce festif, plongée dans une industrie en pleine effervescence.

À la une

Hydro-Québec inaugure deux centrales solaires

Elles produisent près de 16 GWh d'énergie solaire par année, permettant d'alimenter 1 000 clients résidentiels.

Être ou ne pas être sur une plateforme de commerce en ligne?

BLOGUE INVITÉ. Il faut se poser plusieurs questions avant de se lancer, car de nombreuses options existent.

Bourse: une semaine de renversements difficiles à déchiffrer

BLOGUE. Paradoxalement, la reconnaissance de l'inflation par la Fed abaisse la pression.