Ventes d'alcool en hausse pendant la pandémie au Canada

Publié le 15/02/2022 à 10:02

Ventes d'alcool en hausse pendant la pandémie au Canada

Publié le 15/02/2022 à 10:02

Par La Presse Canadienne

La bière est demeurée la boisson alcoolisée de premier choix des Canadiens, mais elle a continué de perdre des parts de marché au profit des spiritueux, des cidres et des coolers. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Les ventes d’alcool ont augmenté sensiblement au Canada du 1er avril 2020 au 31 mars dernier, malgré les restrictions et les fermetures liées à la pandémie de COVID-19.

Statistique Canada précise que les sociétés des alcools du pays ont vendu 2,1% de plus boissons alcoolisées standard en 2020-2021 par rapport à l’année précédente. Les ventes, elles, qui se sont chiffrées à 25,5 milliards $, ont constitué la plus forte hausse depuis plus d’une décennie, en partie à cause de l’inflation.

La bière est demeurée la boisson alcoolisée de premier choix des Canadiens, mais elle a continué de perdre des parts de marché au profit des spiritueux, des cidres et des coolers.

La bière a été en 2020-2021 à l’origine de 36% des ventes totales d’alcool, mais elle a perdu 2,1% de sa part de marché. Le vin, qui représentait 31,4% des ventes totales, a également perdu 0,6% des parts du marché.

Statistique Canada a observé que la bière et le vin ont perdu leur part de marché au profit des spiritueux, qui ont été en hausse de 0,9%, ainsi que des cidres et des coolers qui ont progressé de 1,8%. Les spiritueux ont représenté 25,4% des ventes totales d’alcool, comparativement à 7,2% pour les cidres, et les coolers.

La bière était la boisson alcoolisée de premier choix dans une grande partie du Canada en 2020-2021, mais le vin s’est classé en tête au Québec, avec 43,5% des ventes totales, et en Colombie-Britannique, avec 33,4%.

De 2010-2011 à 2020-2021, le volume des ventes de gin a augmenté de 81,8%. C’est le Québec qui a le plus contribué à l’augmentation de ces ventes, suivi de l’Ontario.

Enfin, Statistique Canada a constaté qu’en 2020-2021, les Canadiens ont acheté pour 40,2% de plus de cidres et de coolers que lors de l’exercice précédent, la plus forte hausse de ventes parmi toutes les catégories de boissons enregistrée depuis que Statistique Canada a commencé à recueillir des données sur les ventes d’alcool, en 1949.

Sur le même sujet

Des technologies de pointe produites à partir de résidus brassicoles

La drêche peut être transformée en cristaux infiniment petits qui entrent dans la fabrication de technologies de pointe.

Exploiter les richesses ultralocales pour séduire le monde

Édition du 15 Juin 2022 | Émilie Parent-Bouchard

INDUSTRIES DES ALCOOLS DU QUÉBEC. Les Québécois ont consommé l’équivalent de 494 verres d’alcool en 2020-2021.

OPINION Une déferlante de whisky québécois s’apprête à inonder le marché
Édition du 15 Juin 2022 | Émilie Parent-Bouchard
Enivrantes agences de distribution
Édition du 15 Juin 2022 | Émilie Parent-Bouchard
Acerum: le p’tit nouveau à rapporter dans les bagages
Édition du 15 Juin 2022 | Émilie Parent-Bouchard

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour à 17:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Il y a 39 minutes | La Presse Canadienne

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.