Investir : 5 étapes pour bâtir un portefeuille résistant

Publié le 07/11/2022 à 00:01

Présenté par Patrimoine Richardson

Votre intérêt pour les placements non traditionnels prend-il de l’ampleur ? Francis Sabourin, gestionnaire de portefeuille et conseiller en placement pour Patrimoine Richardson Limitée, vous propose une marche à suivre en cinq étapes faciles pour transformer votre bicyclette… en tricycle.

L’année 2022 fut riche d’enseignements en matière de placement. Pour l’une des premières fois en quelques décennies, le rendement des titres boursiers et celui du marché obligataire ont enregistré simultanément des rendements négatifs. « Le prix des obligations varie à l’inverse des taux d’intérêt : elles ont donc baissé de valeur au rythme de la hausse des taux. Les obligations ont donc agi avec une corrélation parfaite aux actions. Et les investisseurs ont perdu sur les deux fronts », explique Francis Sabourin.

Ceux qui s’en sont mieux sortis avaient, au préalable, intégré des placements non traditionnels liquides à leur répartition d’actifs habituelle. Ils ont ainsi réduit la volatilité associée à la composante du revenu fixe et à la portion croissance de leur portefeuille, sans pour autant en diminuer le rendement espéré. Êtes-vous le prochain à vouloir bonifier votre approche de placement ? Voici la démarche suggérée pour diminuer les fluctuations du marché et diversifier autrement vos avoirs.

1) Prendre connaissance de ce que vous détenez

Une analyse de vos plus récents relevés trimestriels s’impose. Dressez la liste de ce que vous détenez dans les différentes catégories d’actifs. Quelles conclusions en tirez-vous ?

« C’est l’occasion de faire le point et de vérifier votre degré de confort avec les produits financiers que vous détenez. Votre répartition d’actifs est-elle toujours en ligne avec votre profil d’investisseur ? Les rendements prévus à votre plan financier sont-ils conformes à la réalité ? », questionne Francis Sabourin, en guise de premières pistes de réflexion.

2) Réviser vos objectifs financiers

Si vous constatez des écarts entre la situation prévue et la situation réelle, prenez des mesures appropriées. Vous pourriez, par exemple, revoir votre budget. « Êtes-vous en mesure d’augmenter votre épargne périodique ? Est-ce que ces dépôts sont dirigés vers les régimes enregistrés les plus adaptés à votre situation ? » Votre conseiller de confiance possède tous les outils requis pour mettre à jour la planification financière de votre retraite. « Ne vous privez pas de cette expertise », recommande d’ailleurs Francis Sabourin.

3) Façonner un portefeuille à votre image

Si votre objectif est de diminuer la volatilité associée à votre portefeuille de placements, il est probable que certains changements doivent s’imposer. « Les actifs non traditionnels liquides peuvent être intégrés dans une certaine proportion à un portefeuille diversifié. Plusieurs produits financiers permettent désormais de s’y exposer en revenu fixe et pour la portion croissance du portefeuille », confirme-t-il.

4) Considérer les critères ESG

Pour obtenir une meilleure résilience face aux aléas du marché, il est notamment suggéré de limiter la corrélation entre les différentes composantes d’un portefeuille. La diversification peut d’ailleurs prendre plusieurs formes. Par exemple, tenir compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) permet de bonifier l’analyse financière habituellement effectuée avant tout placement.

« Les facteurs ESG permettent non seulement d’investir dans des sociétés qui œuvrent en adéquation avec vos valeurs et vos convictions, mais aussi de limiter certains risques auxquels vous seriez exposé en tant qu’actionnaire », expliquait d’ailleurs précédemment le conseiller d’expérience.

5) Demander une deuxième opinion

N’hésitez pas à sortir des sentiers battus pour en arriver à construire le portefeuille souhaité. Plusieurs sources d’information très fiables peuvent vous permettre d’obtenir une meilleure compréhension des placements alternatifs, comme le site Internet de l’organisme The Canadian Association of Alternative Strategies & Assets (CAASA).

« Demandez à votre conseiller de vous présenter des possibilités d’investissement en matière de placements non traditionnels liquides. Et en cas de besoin, allez chercher une deuxième opinion. Parce qu’à l’image des grandes caisses de retraite du pays, miser sur des actifs réels, des sociétés privées ou l’immobilier, à titre d’exemple, est le gage d’une meilleure expérience d’investissement », conclut Francis Sabourin.

À la une

Bourse: Toronto retraite de plus de 250 points

Mis à jour à 18:54 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine en baisse, le spectre de la récession plane.

À surveiller : Dollarama, Goodfood et Boyd Group

Que faire avec les titres de Dollarama, Goodfood et Boyd Group?

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:34 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.