Comment le marché de l’assurance entreprise s’adapte

Publié le 16/11/2022 à 00:01

Diriger une entreprise vient avec son lot de responsabilités, d’imprévus et de risques. Bien que les propriétaires de PME peuvent souscrire des protections adaptées à leurs besoins particuliers, le nombre et la sévérité des sinistres passés ont des conséquences sur l’accessibilité et la tarification de certains produits d’assurance. Voici comment le marché hautement spécialisé de l’assurance entreprise s’adapte.

Le principe de base de l’assurance

« Les primes payées par les assurés servent à verser des indemnités à ceux qui subissent des sinistres », résume Pierre Babinsky, directeur des communications et des affaires publiques au Bureau d’assurance du Canada. Le risque financier est ainsi partagé par l’ensemble des assurés. En 2020, les compagnies d’assurance privées ont ainsi remis à leurs entreprises clientes des indemnités s’élevant à 12,6 milliards de dollars .

Protections adaptées pour risques variés

Toute entreprise présente des risques qui lui sont propres. Par exemple, la valeur d’un commerce de détail dépend surtout de son inventaire et de ses équipements, qu’il importe de protéger contre le vol et le feu. Une firme de services financiers doit sécuriser les informations confidentielles de ses clients contre les cyberattaques. « Le marché de l’assurance entreprise est à la fois diversifié et spécialisé, se déclinant en une panoplie de protections conçues pour répondre aux besoins spécifiques de chaque industrie », poursuit M. Babinsky.

Risques et resserrement de marché

Pour évaluer les risques, les assureurs se basent sur des données et des statistiques. « Si un secteur d’activité connaît une augmentation importante du nombre et du coût des sinistres, les assureurs desservant cette industrie pourraient revoir leur tarification et leurs critères de souscription. Par exemple, l’essor du télétravail accroît la vulnérabilité aux cyberattaques, ce qui influence inévitablement l’offre d’assurance pour ce risque.

Facteurs influençant le coût de la prime

La prime d’assurance d’une entreprise est établie en fonction de la valeur des biens à assurer, de la nature de ses activités, de l’étendue des protections requises, de son historique de sinistres et des risques qu’elle représente.  Les dirigeants d’entreprise peuvent toutefois intervenir directement sur différents volets pour améliorer certains critères d’évaluation, tels que l’entretien des immeubles et des équipements, la qualification et l’expérience de la main-d’œuvre, les mesures de prévention et de sécurité, la présence de technologies spécialisées et la cyberprotection.

L’assurance ne remplace pas la prudence

L’assurance offre un filet de sécurité contre les événements imprévus et accidentels. Chaque entreprise demeure cependant responsable de prévenir et de gérer les risques auxquels elle est exposée. « Bien qu’une entreprise soit assurée contre le vol, elle se doit de verrouiller ses installations à leur fermeture », illustre M. Babinsky. Pour réduire les probabilités d’un coûteux sinistre, une entreprise peut demander conseil à son assureur concernant la gestion du risque.

6 principaux types d’assurance entreprise

La plupart des protections peuvent être regroupées en six types de produits :

 • L’assurance responsabilité civile protège l’entreprise et ses employés en cas de dommages à autrui.

L’assurance des biens commerciaux protège les immeubles et les biens physiques d’une entreprise contre les bris ou leur perte suite à divers événements.

L’assurance responsabilité des administrateurs et dirigeants protège ceux et celles à la tête de l’organisation contre les poursuites en lien avec leurs actions et leurs décisions.

L’assurance responsabilité professionnelle (E &O) protège les entreprises offrant des conseils ou des services professionnels contre les poursuites pour négligence, mauvaise représentation ou autre erreur ayant pu causer des dommages.

L’assurance contre les pertes d’exploitation peut couvrir les pertes de revenu si une entreprise doit interrompre ses activités après un événement pour lequel elle est assurée.

L’assurance cyberrisque protège les entreprises contre certaines pertes de revenu et dépenses occasionnées par une cyberattaque.

 

[1] 2021 Facts of the Property and Casualty Insurance Industry in Canada, Bureau d’assurance du Canada, p.43 http://assets.ibc.ca/Documents/Facts%20Book/Facts_Book/2021/IBC-2021-Facts.pdf

 

 

 

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.