Estérel: l'hôtel-destination

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Estérel: l'hôtel-destination

Offert par Les Affaires


Édition du 21 Septembre 2019

Par Claudine Hébert

Depuis sa luxueuse métamorphose d’il y a dix ans, l’Estérel ­Resort est devenu un lieu de ­rendez-vous prisé par les entreprises. (Photo: courtoisie)

RÉUNIONS ET CONGRÈS. Il n'y a qu'un complexe hôtelier à Estérel. Pourtant, les deux bâtiments voisins qui totalisent 200 suites suffisent amplement pour hisser cette petite municipalité des Laurentides au 7e rang des destinations congrès et événements favorites au Québec.

Depuis sa luxueuse métamorphose d'il y a dix ans, l'Estérel Resort est devenu un lieu de rendez-vous prisé par les entreprises. «En 2018, plus de 400 groupes ont utilisé nos espaces pour leurs réunions. Plus du tiers d'entre elles, soit 145, ont généré des séjours de 40 nuitées et plus», indique Line Latour, la directrice des ventes.

Cet hiver-là, un constructeur automobile a, entre autres, réservé l'hôtel pendant un mois afin de faire tester ses produits à ses invités. D'ailleurs, les activités liées à ce secteur représentent entre 5 et 10 événements majeurs qui se déroulent sous le toit du complexe chaque année, précise Mme Latour.

Pouvoir offrir des suites dont 80 % disposent d'un décor similaire - et chacune d'un foyer - contribue à en faire une destination de choix pour les organisateurs de voyages de motivation, estime Mme Latour. Cette caractéristique aide aussi à courtiser la clientèle «corpo» d'Ottawa et de Toronto, qui correspond désormais à 20 % des revenus du tourisme d'affaires du complexe.

«Au-delà de notre hôtel, nous avons surtout développé des activités uniques, souligne la directrice des ventes. Nous avons une plage qui permet la construction de châteaux de sable en équipe, un ponton pour les 5 à 7, un terrain de golf ainsi qu'une offre de restauration et une cave à vin exceptionnelles. Ces atouts font en sorte qu'un groupe sur deux revient chez nous au fil du temps.»


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: cannabis, un an plus tard

15/10/2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, le secteur ­saura-t-il se relever? ­Les perspectives divisent les analystes.

À la une: Valérie Plante veut faire de l'est de Montréal le prochain Mile End

07/10/2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, Valérie Plante veut faire de l’est de Montréal le prochain Mile End.

OPINION À la une: celle qui veut libérer les entrepreneurs
Édition du 05 Octobre 2019 | Les Affaires
À la une: notre spécial environnement
Édition du 28 Septembre 2019 | Les Affaires
L'Auberge qui ne voulait pas fermer l'hiver
Édition du 21 Septembre 2019 | Claudine Hébert

À la une

La plupart des A220 de la compagnie Swiss remis en service

11:57 | AFP

« 17 avions de la série C/A220 ont déjà été inspectés (…) Les moteurs sont en parfait état ».

A220 de Swiss cloués au sol: des inspections sont recommandées

Swiss, Delta Air Lines, Air Baltic, Korean Air, EgyptAir et Air Tanzania ont reçu des A220.

Swiss cloue ses appareils A220 au sol

Le transporteur aérien Swiss a décidé de clouer ses 29 appareils A220 (ex-CSeries) en raison de problèmes de moteurs.