Un guide pour aider les femmes à atteindre la confiance financière

Publié le 08/03/2022 à 12:45

Un guide pour aider les femmes à atteindre la confiance financière

Publié le 08/03/2022 à 12:45

Par Charles Poulin

Lorsqu'on affronte une période de transition, on est rarement en bonne position financière pour y faire face si on n'a pas fait de planification, indique Isabelle Bérard, autrice du guide Un nouveau départ. (Photo: courtoisie)

Un nouveau guide destiné spécifiquement aux femmes vient de voir le jour et vise à les aider à atteindre une confiance financière et à traverser plus aisément certaines périodes de transition de leur vie.

Les gens, mais particulièrement les femmes, ne se préparent pas pour affronter certaines périodes plus critiques de leur vie, souligne Isabelle Bérard, autrice du guide Un nouveau départ, représentante en épargne collective et conseillère en sécurité financière chez IG Gestion de patrimoine. Certaines de ces périodes sont heureuses, comme une naissance, mais d’autres sont plus déstabilisantes, comme une séparation ou un divorce.

Consultez tous nos textes pour la Journée internationale des femmes

L’autrice s’est inspirée de son propre vécu (retour aux études à 45 ans, séparation après 23 ans de vie commune et changement de carrière) pour tenter d’outiller les femmes pour qu’elles s’intéressent et aient confiance vis-à-vis les décisions financières qu’elles auront à prendre.

«J’aimerais que les gens prennent conscience des défis avant qu’une période de transition ne survienne, plaide Isabelle Bédard. Malheureusement, on arrive souvent devant le fait accompli et l’on est alors rarement en bonne position financière pour y faire face.»

Elle parle notamment de séparations comme de transitions charnières. Elle avance que des discussions devraient avoir lieu dans un couple lorsque les choses vont bien, parce qu’il est difficile de gérer les finances lorsque l’union bat de l’aile.

 

Pour une meilleure planification

La conseillère financière a décidé de consacrer son court guide d’une quinzaine de pages aux femmes. Elle explique qu’au fil des diverses rencontres avec ses clientes, elle s’est aperçue que leur planification financière faisait souvent défaut.

«Les femmes voient souvent aux finances quotidiennes, remarque-t-elle. Elles gèrent le volet familial et les hommes l’argent du couple. Elles payent les comptes, mais s’intéressent moins aux placements et aux rendements.»

Elle note également que les femmes ont généralement un parcours financier plus ardu devant elles. Elles s’absentent plus longtemps du travail lors d’une naissance, ce qui affecte leurs revenus et leurs épargnes. Leur salaire est souvent plus bas pour le même poste que celui occupé par un homme.

L’institut de la statistique du Québec indique que celles qui occupaient un poste de professionnelle dans de grandes entreprises gagnaient en moyenne 95,5% du salaire des hommes en 2019. L’écart salarial général entre les sexes était de 18,2% en 2016, selon le Conference Board du Canada.

«Elles doivent de plus prévoir plus pour la retraite, mentionne Isabelle Bérard. Elles ont une meilleure espérance de vie, et doivent donc accumuler plus d’argent en vue d’une retraite plus longue.»

 

Nouveau départ

Si le guide s’intitule Un nouveau départ, il n’en reste pas moins que l’autrice rappelle que personne ne repart réellement de zéro. Peu importe le type de transition que les femmes doivent vivre, elles ont des acquis sur lesquels elles peuvent se bâtir un avenir. Elle amorce d’ailleurs son guide en invitant les femmes à effectuer leur bilan économique.

«Les gens ne savent généralement pas ce qu’ils possèdent, remarque Isabelle Bérard. Faire son budget est très important parce que ça permet de planifier l’arrivée d’un enfant, un changement d’emploi ou la suite après une séparation.»

Elle consacre deux pages sur les étapes à suivre à la suite d’une séparation. Isabelle Bérard affirme que même si 40% des couples au Québec vivent en union de fait, il demeure une méconnaissance des conséquences financières lorsque survient une rupture.

La conseillère financière mentionne également que toute période de transition a un impact financier dans la vie des gens. Faire le bilan de ses avoirs et un budget, et se fixer des objectifs permet de savoir quel sera le coût de ces changements.

«C’est essentiel que les femmes comprennent les stratégies adoptées et qu’on vulgarise le milieu financier, estime-t-elle. En fin de compte, il faut que ce soient elles qui aient pris les décisions, et qu’elles soient en confiance face à ce qu’elles ont décidé.»

 

En cette Journée internationale des femmes, il est important de se souvenir que les hommes ne sont pas les seuls à épargner. Les femmes ont aussi la chance de faire analyser leur CELI par un pro grâce à la rubrique Pleins feux sur mon CELI, publiée chaque semaine sur notre site. Faites comme Suzanne Thérien et Catherine Poirier, soumettez vos candidatures!

Écrivez-nous à denis.lalonde@groupecontex.ca

Sur le même sujet

Le meilleur investissement de Mario Cecchini: sa famille

Édition de Juin 2022 | Claudine Hébert

LE FRIC ET MOI. Investir pour passer du bon temps en famille. Voilà ce qui guide, au quotidien, chacune des ...

Les liquidités au bois dormant des entrepreneurs

25/05/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Le coût de l’inaction est particulièrement élevé, surtout lorsqu’il est question d’argent.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.