Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 22/07/2019 à 07:06

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 22/07/2019 à 07:06

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en hausse lundi matin, les publications d'entreprises allant en s'intensifiant dans les prochains jours.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,23%, à 27 191 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,48% à 7880,50 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,31% à 2986 points.

Contexte

«Trois focus majeurs vont avoir l'attention du marché cette semaine: les résultats d'entreprises, la réunion de la BCE et également la victoire hautement probable de Boris Johnson, qui va prendre la succession de Theresa May», a observé dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

«Alors que la saison des résultats bat son plein, l'opinion quant au potentiel de profit des entreprises semble être au mieux mitigée tandis que certains indices laissent penser que les indicateurs économiques pourraient se reprendre un peu, après un premier semestre lent», a estimé pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Mais les yeux du marché seront surtout tournés cette semaine vers la réunion de politique monétaire jeudi de la Banque centrale européenne (BCE).

Les investisseurs se demandent «si la BCE va assouplir sa politique (monétaire) ce mois-ci ou attendre septembre quand le nouveau programme de TLTRO (des prêts géants aux banques, NDLR) doit débuter», a souligné M. Hewson.

«Le consensus ne s'attend pas à ce que la BCE abaisse son taux dès ce mois-ci. Il semble peu probable que Mario Draghi veuille voler la politesse à Jerome Powell», le président de la Fed, a jugé de son côté M. Dembik. «En revanche, comme l'ont clairement indiqué les minutes de la BCE, le discours de M. Draghi devrait être sans ambiguïté accommodant, du fait des craintes concernant la conjoncture en Allemagne et d'une inflation toujours trop éloignée de la cible de la BCE. L'enjeu est surtout de préparer le marché à une action en septembre.»

Les tensions dans le Golfe invitaient également les investisseurs à la prudence. L'Iran a prévenu dimanche que le sort du pétrolier battant pavillon britannique qu'il a arraisonné dépendrait de la bonne collaboration de l'équipage à l'enquête, alors que Londres a récusé la version iranienne de l'incident survenu deux jours auparavant dans le stratégique détroit d'Ormuz.

La Chine a par ailleurs annoncé samedi son intention d'ouvrir plus largement son secteur financier aux investissements étrangers, dès 2020, un geste de bonne volonté à l'égard de Washington au vu du conflit commercial qui les oppose et a précipité sa croissance à un plancher depuis 27 ans.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont décliné lundi, l'espoir d'une baisse prononcée des taux d'intérêt par la Banque centrale américaine (Fed) se dissipant, tandis que les investisseurs sont dans l'expectative avant une salve de résultats d'entreprises.

«Les attentes concernant une importante baisse des taux aux États-Unis ont reflué, ce qui a incité les donneurs d'ordres à se défaire de leurs titres», a expliqué pour l'agence Bloomberg Seiichi Miura, analyste chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities à Tokyo. «Étant donné la solidité de l'emploi et de la consommation, une baisse de 50 points paraît exagérée. Il est plus réaliste d'abaisser les taux progressivement, de 25 points en 25 points», a-t-il estimé.

Quant aux élections sénatoriales de dimanche au Japon, elles se sont révélées «sans surprise, donc leur impact est neutre», ont commenté les analystes d'Okasan Securities dans une note. La coalition conservatrice au pouvoir a ainsi remporté une confortable majorité, garantie de stabilité aux yeux des marchés.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, rien n'est prévu à l'agenda de ce lundi.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Disney+ fait mieux que prévu avec 10 millions d'abonnés pour son lancement

16:13 | AFP

Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d'abonnés à sa plateforme Disney+.

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...