Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/06/2019 à 07:06

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/06/2019 à 07:06

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en hausse jeudi matin, malgré le climat macroéconomique toujours incertain, en particulier sur le plan commercial, qui n'incite pas les investisseurs à la prise de risques.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,35% à 26 102 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,58% à 7516,75 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,40% à 2892,50 points.

Contexte

Wall Street fait fi «des interrogations relatives au rebond technique que nous connaissons depuis le 3 juin, de l'avancée des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine, de l'accord secret entre Washington et Mexico et de l'attitude que pourrait adopter la Fed lors de sa réunion la semaine prochaine», ont résumé dans une note les analystes de Mirabaud Securities Genève.

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir «le sentiment» qu'il y aura un accord avec la Chine. Le locataire de la Maison Blanche doit rencontrer son homologue chinois Xi Jinping fin juin au Japon, en marge du sommet du G20, pour évoquer la guerre commerciale entre les deux pays. Pour l'heure, les négociations semblent dans l'impasse.

«Les préoccupations commerciales devraient persister à court terme, mais les marchés boursiers mondiaux pourraient ne pas connaître d'évolution majeure avant le sommet du G20, au cours duquel les deux dirigeants devraient se rencontrer», a estimé pour sa part David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

Parmi les autres sujets d'actualité, le chef de la diplomatie mexicaine, Marcelo Ebrard, a affirmé mercredi qu'il n'y avait pas d'annexe secrète dans l'accord conclu avec Washington sur l'immigration et que son pays n'accepterait «jamais» une présence militaire américaine sur son territoire.

À l’étranger

La Bourse de Hong Kong a limité ses pertes jeudi, terminant quasi-stable au lendemain d'un fort repli dans un marché suspendu aux manifestations dans l'île contre une loi permettant les extraditions vers la Chine, et surveillant le conflit commercial sino-américain. En Chine continentale, la Bourse de Shanghai a fini sur une maigre hausse, tout comme la Bourse de Shenzhen.

À Hong Kong, après avoir piqué du nez dans les premiers échanges, le marché s'est ressaisi, bénéficiant d'achats à bon compte après le fort repli intervenu mercredi.

Pour autant, le marché restait nerveux et attentistes face aux vives incertitudes sur l'avenir politique de Hong Kong comme sur le plan de la guerre commerciale sino-américaine.

Après une première manifestation monstre dimanche, des dizaines de milliers de protestataires sont descendus mercredi dans la rue à Hong Kong pour dénoncer le projet du gouvernement local d'autoriser les extraditions vers la Chine populaire, au système judiciaire jugé opaque et souvent arbitraire.

«Les efforts de Pékin pour faire passer cette loi pourraient coûter cher (à la ville), car les investisseurs et entreprises chérissent l'autonomie de Hong Kong», ex-colonie britannique disposant de son propre système légal, insiste Edward Moya, analyste du courtier Oanda.

«L'incertitude sur le maintien de l'autonomie hongkongaise devrait assombrir le climat des affaires, et entamer la croissance chinoise. Et si les États-Unis et l'Europe s'immiscent dans le dossier, cela compliquera de futurs accords commerciaux avec Pékin», prévient M. Moya.

Signe de la nervosité ambiante: le Hibor, taux interbancaire hongkongais (auquel les banques se prêtent de l'argent) a bondi à un sommet depuis 11 ans, reflétant des facteurs saisonniers mais aussi un resserrement de la liquidité disponible face aux flux de capitaux sortant du territoire.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance du rapport mensuel de l'Opep, des inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que des prix à l'import et à l'export.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Élections fédérales: les grands enjeux économiques

11/10/2019 | Les Affaires

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Les Affaires vous présente des entrevues économiques avec six formations politiques.

Actifs échoués: les hydrocarbures canadiens sont-ils à risque?

12/10/2019 | François Normand

ANALYSE - Les énergies fossiles risquent de devenir l'équivalent des lignes fixes pour la téléphonie mobile.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

12/10/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.