Bourse: Wall Street termine sans direction claire

Publié le 11/02/2019 à 09:34, mis à jour le 11/02/2019 à 16:43

Bourse: Wall Street termine sans direction claire

Publié le 11/02/2019 à 09:34, mis à jour le 11/02/2019 à 16:43

Des hommes consultent un tablette à la Bourse.

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS.Wall Street a fini en ordre dispersé lundi, partagée entre l’optimisme autour de la reprise de discussions entre Pékin et Washington sur le front du commerce, et la crainte d’un potentiel nouveau « shutdown » aux États-Unis en fin de semaine.


Indices 


Le S&P/TSX de Toronto, peu après la fermeture, a laissé aller 0,43 %, ou 66 points, à 15 566 points. 


À New York, le Dow Jones a perdu 0,21 %, ou 53 points, à 25 053 points. 


L’indice à forte coloration technologique, le Nasdaq a gagné 0,13 %, ou 9 points, à 7 307 points.


Le S&P 500 était stable (+0,07 %) à 2 709 points. 


Contexte


« Après quasiment six semaines de hausse ininterrompue, les investisseurs misent sur les discussions commerciales comme prochain carburant à la hausse des cours », a réagi Adam Sarhan de 50 Park Investments, ajoutant toutefois qu’ils attendaient « plus de clarté » sur les débats en cours.


À moins de trois semaines de l’issue d’une trêve commerciale fixée par le président américain et durant laquelle aucun tarif douanier supplémentaire n’a été imposé entre la Chine et les États-Unis, le représentant adjoint au Commerce américain, Jeffrey Gerrish, a entamé à Pékin des discussions préliminaires lundi.


Ces tractations doivent précéder des discussions jeudi et vendredi à Pékin entre les chefs des négociateurs : le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, côté américain et, côté chinois, le vice-premier ministre, Liu He, et le gouverneur de la Banque centrale, Yi Gang.


En parallèle, les indices ont toutefois été un peu affaiblis par la crainte d’assister à un nouveau blocage politique à Washington en fin de semaine.


La Maison-Blanche n’a pas écarté dimanche l’éventualité d’un nouveau « shutdown » si aucun accord n’était trouvé d’ici le 15 février avec les démocrates sur le financement du mur que le président républicain Donald Trump souhaite ériger à la frontière avec le Mexique.


« L’horloge tourne rapidement » ont averti les analystes de Charles Schwab, en référence au risque de deuxième blocage politique en quelques semaines.


Un accord avait été trouvé le 25 janvier pour mettre fin à une paralysie partielle des administrations américaines après 35 jours de blocage, un record dans l’histoire des États-Unis.


Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt sur la dette à dix ans progressait à 2,652% vers 16H30, contre 2,634% vendredi à la clôture, et celui à 30 ans à 2,991%, contre 2,980% en fin de semaine dernière.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 49 minutes | Alain McKenna

Apple aurait acheté Tesla à 240$US l'action, un bras robotisé juste pour vous. Et pourquoi pas de l'avocat en bâton?

Propriétaires d'entreprises: sauvez de l'impôt et retenez vos employés grâce aux frais médicaux

22/05/2019 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Un régime «coût-plus» complète une assurance collective standard pour attirer des candidats de valeur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:06 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»