Titres en action: Indigo, A&W, BRP

Publié le 03/06/2022 à 07:39, mis à jour le 03/06/2022 à 08:24

Titres en action: Indigo, A&W, BRP

Publié le 03/06/2022 à 07:39, mis à jour le 03/06/2022 à 08:24

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autre 
pour ne pas manquer de mise à jour)

Indigo réduit ses pertes au dernier trimestre

Indigo Books and Music Inc. (IDG.TO, 3,78 $) a réussi à limiter ses pertes au quatrième trimestre pour terminer son année fiscale avec un léger profit. Le détaillant dont le siège social est établi à Toronto a déclaré des pertes de 23,4 millions de dollars lors de son quatrième trimestre, soit une forte baisse comparativement aux pertes de 39,5 M$ encaissées l’an dernier. 

Indigo n’a toutefois pas fourni de données par action pour son quatrième trimestre. Au cours de la période de trois mois s’étant terminée le 2 avril, les revenus se sont élevés à 220,7 M$, soit une hausse de 10,9% par rapport aux 199 M$ récoltés au quatrième trimestre de 2021.

Pour l’ensemble de l’année, Indigo a amassé des profits de 3,27 M$ sur des revenus bruts de 1,06 G$. En comparaison, l’entreprise avait subi un déficit de 57,9 M$ sur des revenus bruts de 904,7 M$ en 2021. Indigo a déclaré que ses revenus avaient dépassé les résultats de ses trois précédentes années, incluant lors des années prépandémie de COVID-19.

 

A&W tente une première implantation de la chaîne «Pret A Manger» à Vancouver

La chaîne de restauration rapide A&W (AW.UN, 41,04 $) tente une première implantation de la bannière britannique «Pret A Manger», cet été, à Vancouver, après avoir obtenu les droits de maître franchiseur pour le Canada. A&W annonce donc l’arrivée au pays de la bannière reconnue pour ses aliments frais et son café biologique. Un projet pilote de deux ans prévoit l’ouverture de comptoirs à l’intérieur de restaurants A&W dans certains marchés identifiés au Canada.

Si cette phase d’essai s’avère concluante, A&W Food Services obtiendra officiellement les droits exclusifs du déploiement de Pret A Manger dans le reste du pays en accord avec l’échéancier souhaité par le siège social. La cheffe de la direction d’A&W, Susan Senecal, croit que les consommateurs canadiens vont réagir «très favorablement» à l’arrivée de Pret A Manger dans l’offre alimentaire au pays.

Le Fonds A&W reçoit des redevances représentant 3% des ventes brutes dans 1000 restaurants. Ces redevances s’appliqueront aussi aux produits de Pret A Manger vendus en restaurant. La chaîne Pret A Manger a été créée à Londres en 1986. Elle offre des sandwichs, des salades et des «wraps», en plus de servir du café biologique. La chaîne compte plus de 550 succursales au Royaume-Uni et est présente dans de nombreux pays.

 

BRP: revenus stables et bénéfices en recul

Le bénéfice net de BRP (DOO.TO, 100,58 $) a fondu de moitié au trimestre qui a pris fin le 30 avril dernier par rapport à la période correspondante de l’année précédente: il est passé de 244,4 millions de dollars à 121 M$. Le bénéfice par action diluée a reculé de 2,79 $ à 1,46 $. La compagnie impute le recul du bénéfice net à la baisse du bénéfice d’exploitation, partiellement contrebalancée par la baisse de la charge d’impôt, la baisse des frais financiers nets et l’incidence défavorable de la fluctuation des taux de change sur la dette à long terme libellée en dollars américains.

Quant au bénéfice net normalisé, il a reculé pendant la même période de 222 M$, ou 2,53 $ par action normalisée diluée, à 137,1 M$, ou 1,66 $ par action normalisée diluée. Le fabricant basé à Valcourt, en Estrie, rapporte tout de même qu’au cours de la même période, les revenus sont restés à peu près stables, de 1 808 G$ à 1 809 G$.

En présentant ses plus récents résultats, BRP explique que dans un contexte de hausse continue de l’inflation, la compagnie a fait face à une persistance des perturbations à la chaîne d’approvisionnement par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Cela a limité sa capacité à répondre à la demande des consommateurs et à reconstituer les stocks des concessionnaires.

BRP prévoit que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement devraient persister tout au long de l’exercice en cours.

Le président et chef de la direction de BRP, José Boisjoli, ajoute que les résultats du trimestre qui a pris fin le 30 avril dernier démontrent la capacité de l’entreprise à fonctionner efficacement dans un contexte difficile. Il a observé que la demande à l’égard des produits de BRP est restée importante.

M. Boisjoli est convaincu de pouvoir générer d’autres résultats solides pour l’exercice, avec une croissance attendue des revenus de 24% à 29% et une croissance du bénéfice normalisé par action de l’ordre de 11% à 14%. Le conseil d’administration de BRP a déclaré un dividende trimestriel de 0,16 $ par action à l’intention des porteurs d’actions à droit de vote multiple et d’actions à droit de vote subalterne. Le dividende sera payé le 14 juillet.

 

Sur le même sujet

Bourse: le biais des survivants

EXPERT INVITÉ. Ce biais est courant dans le monde de l'investissement.

L’OIRPC perd 4,2% au dernier trimestre

Le conseil d’administration indique une diminution de 16 G$ de l’actif net.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.