À surveiller: Aritzia, Empire et Oracle

Publié le 16/06/2021 à 09:15

À surveiller: Aritzia, Empire et Oracle

Publié le 16/06/2021 à 09:15

Un magasin Aritzia

(Photo: Denis Lalonde)

Que faire avec les titres d’Aritzia, Empire et Oracle? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: les auteurs peuvent avoir une opinion totalement différente de celle exprimée.

Aritzia (ATZ, 33,40$) : une transaction qui lui fait « comme un gant »

En devenant l’actionnaire majoritaire de la vancouvéroise Reigning Champ, Aritzia fait un pas de plus sur la passerelle de la mode masculine sans pour autant mettre en péril sa position chez les femmes, conclut Patricia Baker, de Banque Scotia.

L’entreprise a dévoilé le 14 juin 2021 son entente définitive pour mettre la main sur 75 % des parts du fabricant et détaillant de vêtements de sport pour homme, dont la valeur s’élève à environ 63 millions de dollars (M$), ou 12,6 fois son ratio valeur d’entreprise/bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA). La participation au capital restant détenue par les actionnaires de Reigning Champ sera convertie en actions d’Aritzia jusqu’en trois versements entre 2024 et 2026, rapporte l’analyste.

Au cours de son exercice 2021, la spécialiste de la mode masculine devrait générer environ 25 M$ en revenu, et son BAIIA ajusté devrait s’élever à près de 5 M$. La transaction, soumise à l’approbation des autorités, devrait se conclure d’ici la fin du mois de juin 2021, et être financée directement à partir de l’encaisse d’Aritzia.

Patricia Baker souligne la complémentarité de cette somme toute petite transaction pour le détaillant de vêtements pour femmes. Selon elle, l’entreprise s’arrime bien au plan de développement stratégique d’Aritzia, en plus d’avoir la capacité de croître dans de nombreux nouveaux secteurs, dont les vêtements d’extérieurs ou en cachemire, deux spécialités de l’acquéreuse. En plus, le siège social des deux entreprises se trouve à Vancouver, ce qui devrait faciliter la transition.

De la chaîne d’approvisionnement au service de TI et d’analyses de données, toutes les fonctionnalités de finalisation de commande de Reigning Champ seront intégrées aux infrastructures existantes d’Aritzia. Cette transition devrait d’ailleurs s’effectuer en douceur et ne pas trop affecter les activités centrales de la griffe pour femmes, prévoit l’analyste, car l’entreprise qu’elle assimilera est de petite taille.

Aussi, l’équipe de direction actuelle de Reigning Champ demeurera en fonction pendant une période de transition de cinq ans, ce qui permettra aux deux marques de se développer simultanément, tout en créant de nouvelles synergies, estime Patricia Baker. Elle rappelle que l’objectif du PDG d’Aritzia est d’abord de bien connaître l’entreprise au cours des deux prochaines années, avant de miser sur de nouvelles stratégies de croissance.

L’entreprise fondée en 2007 possède quatre points de vente, deux à Vancouver et deux autres à Toronto, et développe rapidement son marché en ligne en accroissant sa présence aux États-Unis et à l’international. Aritzia voit d’ailleurs d’un bon œil la présence de cette marque dans différentes chaînes de magasins comme Simons, Nordstrom, Saks Fifth Avenue et Harry Rosen.

L’analyste de la Banque Scotia maintient sa recommandation de « surperformance », et revoit à la hausse ses prévisions pour le bénéfice par action anticipé pour les exercices 2022 et 2023, qui passent respectivement de 1 $ à 1,02 $, et de 1,43 $ à 1,45 $.

 

Empire (EMP.A, 42,40$) : en prévision des résultats

 

À la une

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé après avoir tenté un rebond

Mis à jour à 17:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a regagné mardi une partie du terrain cédé la veille.

À surveiller: Saputo, CP et Lightspeed

Que faire avec les titres de Saputo, Canadien Pacifique et Lightspeed? Voici quelques recommandations d'analystes.

Titres en action: Entain, Tilray, Vestas, HP, Procter & Gamble,

Mis à jour à 12:42 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.