À surveiller: Bombardier, Dorel et Canadien Pacifique

Publié le 16/03/2023 à 09:24

À surveiller: Bombardier, Dorel et Canadien Pacifique

Publié le 16/03/2023 à 09:24

Par Charles Poulin
Un magasin Home Depot

Le CP a identifié une valeur de 1G$ US en synergies de la fusion, incluant environ 800M$ US d’occasions de croissance de revenus qui devraient être entièrement réalisées trois ans après la fusion. (Photo: 123RF)

Que faire avec les titres Bombardier, Dorel et Canadien Pacifique? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement. Note: l’auteur peut avoir une opinion totalement différente de celle exprimée par les analystes. 

 

Bombardier (BBD, 60,17$): passage de la restructuration vers la croissance

Bombardier tiendra sa journée des investisseurs le 23 mars, et CIBC Marchés des capitaux s’attend à ce que la direction passe d’une phase de restructuration à une de croissance.

L’analyste Kevin Chiang s’attend à des annonces positives lors de cette journée. Parmi elles, il devrait y avoir une hausse dans les objectifs financiers pour 2025 et des détails plus précis sur les générateurs de croissance.

Un changement de ton devrait également survenir, ajoute-t-il. Si les présentations de 2021 et de 2022 ont porté sur la restructuration de Bombardier, la création d’une base financière stable, un flux de trésorerie amélioré et la diminution de la dette, celle de 2023 devrait plutôt parler des occasions de croissance et des étapes pour créer une entreprise plus prévisible.

L’année 2022 a été excellente pour Bombardier, rappelle l’analyste. L’entreprise a dépassé ses objectifs et les attentes avec des revenus de 6,9G$ US, un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) de 930M$ US.

Bombardier est en avance sur ses objectifs pour 2025, note Kevin Chiang. La direction avance des revenus de 7,5G$ US pour cet exercice financier (5,5G$ US pour les avions et 2G$ US pour les services après-vente). La CIBC s’attend à ce que l’entreprise rehausse sa cible de revenus à plus de 8,5G$ US, et elle-même ajuste ses attentes à 8,84G$ US (6,7G$ US des avions et 2,1G$ US pour les services après-vente).

La CIBC s’attend aussi à ce que Bombardier mette à jour ses progrès en termes de leviers de croissance, particulièrement pour les services après-vente, secteur où elle a généré des revenus de 1,5G$ US en 2022 et qui pourraient augmenter à 1,6G$ US ou 1,7G$ US en 2023, notamment en raison d’une capacité supplémentaire d’environ un million de pieds carrés.

La CIBC fixe son cours cible du titre de Bombardier à 65$.

 

Dorel (DII, 4,35$): encore des défis, mais le ciel se dégage

Sur le même sujet

À surveiller: Loblaw, Groupe MTY et Tesla

16/04/2024 | Catherine Charron et Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Loblaw, Groupe MTY et Tesla? Voici des recommandations d'analystes.

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en ordre dispersé

Mis à jour le 18/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse.

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 avril

Mis à jour le 18/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique

18/04/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Banque TD, Marché Goodfood et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.