Jeu vidéo: plus de 3 milliards d'adeptes

Publié le 17/08/2020 à 11:51

Jeu vidéo: plus de 3 milliards d'adeptes

Publié le 17/08/2020 à 11:51

Par AFP
Une scène du jeu Assassin's Creed Origins, d'Ubisoft

Une scène du jeu Assassin's Creed Origins, d'Ubisoft (Photo: courtoisie)

Le nombre de joueurs de jeux vidéo franchit les 3 milliards, un record de revenus pour les applications mobiles, et le début du rapprochement entre Instagram et Facebook Messenger: voici l'actualité des technologies de la semaine écoulée.

 

Jeux vidéo: plus de 3 milliards d'adeptes dans le monde

L'industrie du jeu vidéo a vu le nombre de consommateurs dans le monde «approcher les 3,1 milliards» à la mi-2020, soit 40% de la population mondiale, révèle la dernière étude du cabinet DFC Intelligence.

Près de la moitié de ces joueurs s'amusent exclusivement sur mobile, une autre moitié joue sur PC, et seulement 8% détiennent une console de jeu, mais ce sont ceux qui dépensent le plus.

Selon le rapport, les plus gros marchés sont l'Asie (1,4 milliard de joueurs payants), l'Europe (668 millions), l'Amérique latine (383 millions) et l'Amérique du nord (261 millions).

 

Record de revenus pour les applications mobiles pendant le confinement

Les dépenses des consommateurs sur les applications mobiles ont atteint le niveau record de 50 milliards de dollars au premier semestre, révèle le spécialiste du monde applicatif App Annie dans un rapport publié lundi.

En avril dans le monde, les utilisateurs ont passé en moyenne 4,3 heures par jour sur leur téléphone, soit 27% de leur temps d'éveil: une augmentation de 20% en un an.

«L'épidémie de COVID-19 a provoqué une croissance des usages sur mobile qui aurait autrement pris deux à trois ans. Le mobile représente un moteur important de la croissance des revenus d'une entreprise et celles qui lui donnent la priorité vont désormais devancer leurs concurrents», a déclaré Lexi Sydow, analyste chez App Annie.

En mai, 6,8 milliards de dollars ont été dépensés dans les jeux sur mobile et 2,6 milliards dans les applications, a calculé App Annie à la fois sur l'App Store d'Apple et le Google Play Store.

Les deux géants américains imposent une commission de 30% sur les transactions dans les applications pour les biens et services numériques, qui peut baisser à 15% dans le cas d'un abonnement.

 

Mozilla renouvelle son accord avec Google

Google restera le moteur de recherche par défaut proposé sur Firefox, le navigateur de la société américaine Mozilla qui a annoncé récemment la suppression de 250 postes dans le monde en raison de difficultés économiques causées par la pandémie.

L'accord, encore non annoncé par les sociétés, devrait rapporter quelque 400 millions de dollars par an jusqu'en 2023, selon le site spécialisé ZDNet qui cite plusieurs sources.

L'accord avec Google, initié en 2006, devait expirer fin 2020, et son renouvellement inquiétait alors que Mozilla est très dépendant de ce partenariat et que Firefox a perdu d'importantes parts de marché, notamment face au navigateur concurrent Google Chrome.

L'organisation cherche désormais à diversifier ses sources de revenus, notamment grâce à ses nouveaux produits: l'application Pocket, un service VPN et un chatroom en réalité virtuelle.

 

Facebook rapproche Instagram et Messenger

Sera-t-il bientôt possible d'envoyer des messages depuis Instagram vers Facebook Messenger? Selon le média américain The Verge, plusieurs utilisateurs de l'application de partage de photos se sont vu proposer une nouvelle version préparant le terrain à cette fonctionnalité et concrétisant ainsi les projets annoncés par Mark Zuckerberg, propriétaire des deux applications, en début d'année dernière.

Une fois la mise à jour acceptée, il n'est pas encore possible d'envoyer un message entre les deux apps, mais le logo de Messenger fait son apparition, précise le site.

Facebook souhaite de longue date réunir les capacités de messagerie de Messenger à celles de ses applications ultra populaires Instagram et Whatsapp, rachetés respectivement 1 milliard de dollars en 2012 et 19 milliards de dollars en 2014, et ainsi concurrencer les autres réseaux de messagerie comme l'application iMessage d'Apple.

L'entreprise est toutefois sous le coup d'une enquête aux États-Unis de l'Autorité fédérale de la concurrence visant à déterminer si les Gafam abusent de leur position dominante pour écraser la compétition.

D'après le Wall Street Journal, la FTC pourrait interdire à Facebook de renforcer l'interopérabilité entre ses différentes plateformes (quatre réseaux et messageries fréquentés tous les mois par environ 3 milliards de personnes).


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

À la une

Bourse: Wall Street minée par la hausse de cas de COVID-19

Mis à jour à 17:18 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a entamé la semaine en repli lundi, après trois baisses hebdomadaires consécutives.

Titres en action: Unilever, Microsoft, Lufthansa, HSBC

Mis à jour à 11:25 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

08:14 | LesAffaires.com et AFP

« Les investisseurs restent indécis quant à la marche à suivre ».