Lion lance un premier camion de collecte de déchet 100% électrique

Publié le 03/06/2019 à 14:17

Lion lance un premier camion de collecte de déchet 100% électrique

Publié le 03/06/2019 à 14:17

Par Martin Jolicoeur
Le nouveau camion, fusion de l'expertise de Lion et Boivin Évolution, a été inauguré lundi matin dans le Vieux-Port de Montréal.

Le nouveau camion, fusion de l'expertise de Lion et Boivin Évolution, a été inauguré lundi matin dans le Vieux-Port de Montréal. Photo: Martin Jolicoeur

Le manufacturier de véhicules électriques de Saint-Jérôme, Compagnie Électrique Lion, a dévoilé ce lundi à Montréal son premier camion de collecte de déchet 100% électrique.

Cette nouveauté est le produit du regroupement du nouveau camion de classe 8 de Lion, inauguré en mars dernier, et de la benne de collecte avec bras automatisé, développée par la société Boivin Évolution, de Lévis. 

Le regroupement de ces deux produits à propulsion électrique a permis de donner naissance à ce qui a été présenté comme le premier camion de collecte de déchet automatisée de cette taille (classe 8) 100% électrique de l’histoire.

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

En plus de promettre des frais d’exploitation inférieur aux véhicules traditionnels comparables (à essence), Lion vante l'absence d'émission de gaz à effet de serre et la réduction de la pollution sonore. Son autonomie est évaluée à 400km, ce qui serait toutefois inférieur au besoin journalier d’un tel camion, oeuvrant en territoire urbain.

Le président-fondateur de Lion, Marc Bédard demeure discret lorsque questionné sur le prix de vente du véhicule. Sans la benne de collecte, le prix d’un camion de classe 8 (10 roues) varie entre 300 000$ et 400 000$. 

Photo: La Compagnie électrique Lion

Bien que Lion n’avait pas de client de lancement à annoncer pour ce nouveau produit, M. Bédard soutient que l’intérêt est grand, tant au Canada qu’aux États-Unis. Outre ses camions de déchets, Lion fabrique des autobus scolaires électriques, des minibus pour transport collectif ou adapté, et des camions de livraison.

La présentation de ce nouveau véhicule a servi de coup d’envoi à Impulsion MTL, un forum international de deux jours sur la gestion des parcs de véhicules. Cet événement est organisé par Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, en collaboration notamment avec la Ville de Montréal.

En deux jours, quelque 300 spécialistes d’une vingtaine de municipalités nord-américaines, dont New York, Los Angeles, Calgary, et Vancouver, devraient s’y côtoyer. «Les deux prochains jours seront chargés, assure Marc Bédard, de Lion. Des clients que je ne peux identifier nous tiendront très occupés. Et nous ne pourrions être plus ravis!»

*Pour en apprendre plus sur La Compagnie Électrique Lion, (re)lisez le reportage: Lion: un électrochoc dans l'industrie du transport

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Des taxis et des camions à l'hydrogène sur nos routes?

BLOGUE. Air Liquide construit à Bécancour le plus grand électrolyseur à membrane échangeuse de protons au monde ...

Énergie 4.0: des centaines de milliards d'investissements

15/10/2019 | François Normand

L'industrie modernisera le réseau électrique en Amérique du Nord. Il y aura des gains, mais aussi des risques.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour à 16:49 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...