À surveiller: Shopify, Sleep Country et Bombardier

Publié le 06/05/2022 à 09:48

À surveiller: Shopify, Sleep Country et Bombardier

Publié le 06/05/2022 à 09:48

Par Catherine Charron

Bombardier (BBD.B, 1,32$): la société surprend agréablement

Bombardier a surpris Kornak Gupta en dévoilant des résultats trimestriels «solides» grâce au travail de la direction et un marché du jet d’affaires en ébullition, qui voit là une belle occasion de mettre la main sur ce titre.

Il a surtout été ravi par la quantité de flux de trésorerie dans un trimestre où un important volume de liquidité est habituellement utilisé.

Ainsi, elle a généré 173 millions de dollars (M$) au premier trimestre de l’exercice, alors qu’à pareille date l’an dernier elle faisait état de pertes de 405 M$. L’analyste et le consensus tablaient respectivement sur des pertes de 228 M$ et de 263M$.

Elle le doit en partie aux commandes qui lui ont été passées, en ayant enregistré 2,5 fois plus que le nombre d’appareils livrés, de même qu’au fruit de son travail pour générer davantage de marge et réduire la taille de sa dette.

L’entreprise a souligné que les avances des acheteurs ont grimpé de 500M$ par rapport au trimestre précédent, ce qui a gommé les coûts associés à l’étoffement de son inventaire et à sa dette.

Son carnet de commandes se rapproche de ses niveaux prépandémie à 13,5 milliards de dollars (G$), alors qu’il était de 12,2 G$ en 2021 et de 10,7 G$ en 2020.

Elle a livré un appareil de moins que prévu par l’analyste, et 5 de moins que l’an dernier.

Devant une telle performance, Kornak Gupta estime que les attentes à l’égard de ses flux de trésorerie d’ici la fin de l’exercice sont prudentes, et ce, même si le marché du jet d’affaires devait perdre un peu d’altitude.

C’est pourquoi il révise à la hausse les siennes au-delà de celles prévues par la direction qui n’y a pas touché.

Elle compte toujours livrer plus de 120 appareils, que ses revenus, son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement et ses flux de trésorerie dépassent respectivement 6,5 G$, 825 M$, et 50 M$, et que le taux de croissance de ses livraisons se situent entre 15% et 20% en 2023, rappelle l’analyste.

Bombardier préfère attendre, afin d'observer quels seront les conséquences des conflits géopolitiques et l’impact que ça pourrait avoir sur ses flux de trésorerie avant de revoir ses prévisions, ce qu’elle pourrait faire plus tard cette année.

Il garde sa recommandation de «surperformance de secteur», tout comme son cours cible à 2,35$, étant donné que le marché ne «partage pas [sa] confiance grandissante».

 

 


Sur le même sujet

BRP victime d'une cyberattaque

09/08/2022 | Les Affaires

Les opérations ont été suspendues temporairement, ce qui pourrait retarder certaines transactions.

BRP acquiert une participation dans l'entreprise allemande Pinion GmbH

L'entreprise tirera parti de la technologie de Pinion pour développer de nouveaux produits électriques.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.