À surveiller: Shopify, Sleep Country et Bombardier

Publié le 06/05/2022 à 09:48

À surveiller: Shopify, Sleep Country et Bombardier

Publié le 06/05/2022 à 09:48

Par Catherine Charron

Sleep Country (ZZZ, 27,22$): ses investisseurs peuvent dormir paisiblement

La société a dévoilé des résultats solides sur toute la ligne, largement supérieurs à ceux qu’avait prévus Vishal Sheedhar de la Financière Banque Nationale, notamment à cause de la croissance de ses marges brutes «significatives».

Les ventes d’un même magasin comparable ont grimpé de 8,8%, alors que l’analyste misait sur 7,4%. L’an dernier, elles étaient plutôt en hausse de 19,6%.

Elle a généré des revenus de 207 millions de dollars (M$), ce qui est encore mieux que ce qu’elle avait fait à pareille date l’an dernier, à 183 M$. Les revenus tirés de la vente de ses matelas ont grimpé en hausse de 9,5%, tandis que ses accessoires ont bondi de 27% en un an.

La part de ses revenus tirés de la vente en ligne est similaire à ce qui a été enregistré au quatrième trimestre de l’exercice 2021.

Son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement ajusté a atteint 46,7 M$, tandis que l’analyste tablait sur 36 M$ et le consensus sur 34,5 M$, ce qui est largement mieux que ce qu’elle avait fait en 2021, à 31,5 M$.

Vishal Sheedhar rappelle que le ton employé par la société lors de son appel avec ses actionnaires était fort encourageant, d’autant qu’elle a mentionné que son élan se poursuivait à la fin du trimestre. Elle compte continuer de nouer des partenariats stratégiques, notamment dans les supercentres de Walmart, après le franc succès de son projet pilote.

Elle s’est aussi entendu avec Loblaw, afin que le détaillant tienne sur sa plateforme virtuelle une boutique Dormez-vous en ligne.

L’analyste estime que la société ontarienne est parvenue à bien naviguer à travers la tempête pandémique, malgré les défis d’approvisionnement, la hausse de l’inflation et les difficultés à recruter.

À moyen terme, l’entreprise est donc bien placée pour poursuivre sa croissance grâce aux initiatives qui se trouvent dans son percolateur, comme ses investissements dans ses outils virtuels, dont son progiciel de gestion intégré, l’ouverture d’au moins six nouvelles boutiques, et ses partenariats stratégiques.

Vishal Shreedhar fait donc passer son cours cible de 33$ à 37$, soit 11 fois le bénéfice par action anticipé pour l’exercice 2023-2024. Il représente ainsi mieux la révision à la hausse de ses attentes, et le changement de sa période d’évaluation. Sa recommandation demeure à «performance de secteur».

 

Bombardier (BBD.B, 1,32$): la société surprend agréablement

Sur le même sujet

BRP victime d'une cyberattaque

09/08/2022 | Les Affaires

Les opérations ont été suspendues temporairement, ce qui pourrait retarder certaines transactions.

BRP acquiert une participation dans l'entreprise allemande Pinion GmbH

L'entreprise tirera parti de la technologie de Pinion pour développer de nouveaux produits électriques.

À la une

Wall Street est-elle de gauche ou de droite?

Il y a 24 minutes | Philippe Labrecque

BLOGUE INVITÉ. Les partis de gauche fusionnent avec l’influence du capital, et ce, pas seulement aux États-Unis.

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.