Budget fédéral: quelles mesures pour l’industrie forestière et l’agriculture?

Publié le 28/03/2023 à 17:56

Budget fédéral: quelles mesures pour l’industrie forestière et l’agriculture?

Publié le 28/03/2023 à 17:56

Par Denis Lalonde

Un montant de 34,1M$ sur trois ans est alloué au Fonds d’action à la ferme pour le climat d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour soutenir les agriculteurs qui se détournent des engrais russes. (Photo: 123RF)

BUDGET FÉDÉRAL. Le gouvernement fédéral a profité de son budget 2023 pour fournir un appui à l’industrie forestière, aux producteurs laitiers et agricoles et aux exportateurs de bétail.

Voici quelques mesures en vrac:

• Ottawa verse 368,4 millions de dollars (M$) sur trois ans à Ressources naturelles Canada en soutien au secteur forestier. Les montants pourront être utilisés pour financer des «projets de recherche et développement, de collecte de données et de leadership autochtone et international».

• Le budget alloue 333M$ sur dix ans à Agriculture et Agroalimentaire Canada pour soutenir des investissements en recherche et développement de nouveaux produits à base de solides non gras, un sous-produit de transformation du lait. Le fédéral soutient que les producteurs laitiers sont aux prises avec des excédents grandissants de solides non gras et souhaite développer des marchés pour ces produits.

• Un montant de 34,1M$ sur trois ans est alloué au Fonds d’action à la ferme pour le climat d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour soutenir les agriculteurs qui se détournent des engrais russes pour se trouver d’autres fournisseurs. La mesure vise l’optimisation de l’utilisation des engrais azotés.

• Agriculture et Agroalimentaire Canada obtient aussi 13M$ en 2023-2024 pour augmenter le plafond de la partie sans intérêts des prêts du Programme de paiements anticipés. Cette portion passe de 250 000$ à 350 000$.

• Ottawa souhaite protéger le bétail canadien contre la fièvre aphteuse, maladie hautement contagieuse. Citant des éclosions récentes en Asie et en Afrique, le fédéral soutient qu’une épidémie canadienne réduirait «les exportations de tous les secteurs de l’élevage, ce qui aurait d’importantes répercussions économiques». Selon le gouvernement, la vaccination constitue un bon moyen de contenir une éventuelle éclosion. Le budget verse donc 57,5M$ sur cinq ans et 5,6M$ par année par la suite à l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour qu’elle crée une banque de vaccins contre la maladie. Le fédéral souhaite partager les coûts de cette dernière mesure avec les provinces et territoires canadiens, même si aucune entente n’a encore été négociée en ce sens.

 

 

Lire aussi

- Un budget à la défense des particuliers

Mastercard et Visa offrent un répit aux petites entreprises

La surveillance du secteur de la finance modernisée

- Le gouvernement veut rendre le régime fiscal plus «équitable»

Immobilier: des mesures à venir… plus tard!

Les transferts intergénérationnels des entreprises facilités

Peu de mesures contre la pénurie de main-d'oeuvre

- Le gouvernement fédéral veut devenir un employeur plus inclusif

Sur le même sujet

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.