Budget fédéral: immobilier, des mesures à venir…plus tard!

Publié le 28/03/2023 à 16:39

Budget fédéral: immobilier, des mesures à venir…plus tard!

Publié le 28/03/2023 à 16:39

Par Charles Poulin

Le marché est particulièrement instable, notamment en raison des forts taux d’intérêt et de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction. (Photo: 123RF)

BUDGET FÉDÉRAL. Le gouvernement canadien n’avait pas d’annonce à faire pour tenter de juguler le problème d’offre sur le marché immobilier. Il affirme toutefois être en train de travailler sur de nouvelles mesures qui devraient être annoncées ultérieurement.

 À l’instar du gouvernement du Québec la semaine dernière, les mesures pour augmenter l’offre de propriétés et de logements étaient largement absentes des nombreuses pages du budget fédéral 2023.

«Nous avions annoncé beaucoup de nouvelles mesures l’an dernier, souligne une haute fonctionnaire du gouvernement, mais non, nous n’avons presque rien en termes de nouveaux logements cette année.»

Le seul investissement immobilier en est un de 4 milliards de dollars (G$) supplémentaires sur sept ans à compter de 2024-2025 pour mettre en œuvre sa stratégie de logements autochtones en milieu urbain, rural et nordique.

 

Un marché immobilier instable

Un autre haut fonctionnaire a indiqué au journal Les Affaires que des annonces se trament. «Il n’y a rien de nouveau aujourd’hui, laisse-t-il tomber. Est-ce qu’il y aura des choses nouvelles? Oui.»

Cette attente vient du fait que le gouvernement juge qu’il serait mal venu de mettre en place quelque chose alors que le marché est particulièrement instable, notamment en raison des forts taux d’intérêt et de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction.

Le haut fonctionnaire se dit «conscient» qu’il faut continuer à construire pour tenter de faire gonfler l’inventaire, surtout que le gouvernement a une cible d’immigration de 500 000 nouveaux arrivants par année. «Il y a des choses à venir, lance-t-il à nouveau. Il y a des choses de décidées, mais pas annoncées. Nous voudrions voir les conditions actuelles du marché s’améliorer, parce qu’il faut agir de manière très précise. Si la situation se stabilise, nous tenterons alors de mettre des choses en place.»

Sans révéler les plans du gouvernement, le haut fonctionnaire mentionne qu’un des problèmes du marché est la procédure de changement de zonage dans les municipalités qui, selon lui, est difficile et très lent.

«Il faut encourager les municipalités à aller plus rapidement», estime-t-il.

 

Lire aussi

- Un budget à la défense des particuliers

Mastercard et Visa offrent un répit aux petites entreprises

La surveillance du secteur de la finance modernisée

- Le gouvernement veut rendre le régime fiscal plus «équitable»

Les transferts intergénérationnels des entreprises facilités

Peu de mesures contre la pénurie de main-d'oeuvre

- Le gouvernement fédéral veut devenir un employeur plus inclusif

- Quelles mesures pour l’industrie forestière et l’agriculture?

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.