Budget fédéral 2024: Ottawa veut qu'Hydro-Québec lui rende des comptes

Publié le 16/04/2024 à 16:39

Budget fédéral 2024: Ottawa veut qu'Hydro-Québec lui rende des comptes

Publié le 16/04/2024 à 16:39

Par La Presse Canadienne

(Photo: Christinne Muschi pour La Presse Canadienne)

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Hydro-Québec devra rendre des comptes «publiquement» afin de démontrer que les économies obtenues grâce à un crédit d’impôt fédéral seront redistribuées aux consommateurs. 

En 2023, le gouvernement Trudeau avait annoncé son intention d’instaurer un crédit d'impôt remboursable de 15% pour aider les producteurs d'électricité à accélérer leurs projets de production, de stockage et de transport interprovincial. Les sociétés d’État, comme Hydro-Québec, sont admissibles.

Il s’agit d’un coup de pouce financier non négligeable pour Hydro-Québec. Elle s'est donné l'objectif d'investir près de 100 milliards de dollars (G$) pour augmenter la capacité du réseau d'ici 2035, selon son plan d'action dévoilé en novembre. À cela s'ajoutent des investissements d'entre 45G$ et 50G$ pour améliorer la fiabilité du réseau.

Dans le précédent budget, le gouvernement avait déjà évoqué que les bénéficiaires du crédit d’impôt devaient s’engager à ce que l’argent reçu contribue à réduire la pression financière sur les consommateurs. Il y avait également des conditions relatives à la main-d’œuvre et au déploiement d’un réseau carboneutre d’ici 2035. 

Le plus récent budget fédéral, dévoilé mardi, apporte plus de détails sur les conditions liées à la baisse de la facture des consommateurs. Les sociétés privées ne sont maintenant plus concernées par cette requête. Les sociétés d’État devront toutefois rendre des comptes à cet égard. 

Hydro-Québec devrait ainsi rendre des comptes «publiquement, chaque année de la façon dont le crédit d’impôt a allégé les factures des contribuables».

Ottawa consultera les provinces avant l’adoption d'une loi prévue cet automne. Les sociétés d’État ont jusqu’au 31 mars 2025 pour se conformer aux exigences du fédéral. 

L’an dernier, le ministre de l’Économie et de l’Énergie du Québec, Pierre Fitzgibbon, s’était dit «agréablement surpris».

«Je pense qu'Hydro-Québec va en bénéficier, réagissait-il l’an dernier lors d’une mêlée de presse. Ça va réduire le coût de l'électricité. Ultimement, tout le monde va en bénéficier.»

Le ministère des Finances anticipe que la demande d’électricité devrait doubler d’ici 2050 au Canada.

 

 

À lire aussi: 

Le droit à la déconnexion dans le viseur d’Ottawa

Moins de paperasse pour les entreprises

Un cadeau de 625M$ aux entrepreneurs

Ottawa encourage les régimes de retraite à investir au Canada

Budget fédéral 2024: 8 annonces qui toucheront votre portefeuille

Ottawa veut favoriser l’accès à la propriété et la location

Immobilier: le fédéral pèse sur l'accélérateur

Sur le même sujet

Les tours de vis à appliquer aux locations Airbnb

08/05/2024 | Jean Sasseville

EXPERT INVITÉ. La collaboration, les outils technologiques et la réglementation ont tous besoin de tours de vis.

Budget fédéral: des investissements nécessaires pour les Premières Nations

03/05/2024 | Ken Rock

Le dernier budget fédéral permettra de réduire les problèmes de logements et d’infrastructures des Autochtones.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.