Bourse: Wall Street conclut dispersée, sans tendance

Publié le 29/11/2023 à 09:41, mis à jour le 29/11/2023 à 17:16

Bourse: Wall Street conclut dispersée, sans tendance

Publié le 29/11/2023 à 09:41, mis à jour le 29/11/2023 à 17:16

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a fini dispersée autour de l'équilibre mercredi: après avoir démarré dans le vert, les indices ont terminé sans tendance l'avant-dernière séance d'un mois en forte hausse pour les actions.

La Bourse de Toronto a enregistré un léger gain mercredi, tirée par les valeurs financières et les métaux pour batteries.

 

  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a monté de +79,43 points (+0,40%) à 20 116,20 points.

À New York, le S&P 500 a diminué de -4,31 points (-0,09%) à 4550,58 points.

Le Nasdaq a lâché -23,27 points (-0,16%) à 14 258,49 points.

Le DOW a augmenté de +13,44 points (+0,04%) à 35 430,42 points.

Le huard a reculé de -0,0012 $US (-0,1567%) à 0,7357 $US.

Le pétrole a augmenté de +1,33 $US (+1,74%) à 77,74 $US.

L'or a haussé de +5,40 $US (+0,26%) à 2065,60 $US.

Le bitcoin a terminé en baisse de -387,23 $US (-1,02%) à 37 756,25 $US.

 

À Toronto, le S&P/TSX affichait un recul de -9.19 points (-0.05%) à 19,566.40 points.
À New York, le S&P 500 avançait de +7.34 points (+0.17%) à 4,385.72 points.
Le Nasdaq haussait de +121.08 points (+0.90%) à 13,639.86 points.
Le DOW montait de +51.25 points (+0.15%) à 34,203.85 points.
Le huard lâchait -0.0014 $ US (-0.1929%) à 0.7252 $ US.
Le pétrole cédait -0.64 $ US (-0.83%) à 76.73 $ US.
L'or affichait un recul de -3.00 $ US (-0.15%) à 1,970.50 $ US.
Le bitcoin haussait de +621.88 $ US (+1.79%) à 35,419.36 $ US.

Le contexte

«On n'a pas vraiment bougé toutes ces dernières séances», a jugé Steve Sosnick d'Interactive Brokers, évoquant le manque de persuasion des indices depuis le début de la semaine.

«Le marché digère les mouvements de novembre», a ajouté l'analyste alors que les indices s'apprêtent à signer jeudi leur meilleur mois de l'année.

Le Dow Jones est quasiment en hausse de 8% sur le mois de novembre, le Nasdaq a grimpé de plus de 11% et le S&P 500 de presque 9%.

«Vu d'où l'on vient, il faudrait un élément catalyseur bien plus fort pour pousser les actions plus haut», a estimé pour sa part Art Hogan de B. Riley Wealth Management auprès de l'AFP.

Le marché obligataire, lui, s'est encore détendu les taux à dix ans reculant à 4,25%, inédit depuis presque trois mois. Les taux obligataires réagissent à l'idée qu'une première réduction des taux de la Fed pourrait intervenir dès le mois de mai.

Ce scénario a été nourri notamment par les propos du gouverneur de la Fed Christopher Waller, la veille, se montrant plus conciliant et optimiste sur la trajectoire de l'inflation rejoignant la cible de 2%.

Sur le front macro-économique, le gouvernement américain a révisé en hausse la croissance économique des États-Unis au troisième trimestre à 5,2% en rythme annualisé, contre 4,9% précédemment estimé.

«Ces chiffres montrent que l'économie américaine a été en plein essor au troisième trimestre malgré les taux d'intérêt plus élevés [...]. Mais l'activité du quatrième trimestre ne devrait pas être aussi robuste», a estimé Patrick O'Hare de Briefing.

En effet, le Livre Beige publié en milieu de séance a montré que l'activité «a ralenti» fin octobre et début novembre. Le rapport de la Fed montre que huit des douze régions stagnent ou reculent et que la hausse des prix se modère.

Jeudi, la mesure d'inflation privilégiée par la Fed, l'indice PCE, sera publiée pour le mois d'octobre.

«Je m'attends à peu de surprise», alors qu'une hausse sur le mois de 0,2% est attendue pour l'indice PCE hors alimentation et énergie, a indiqué Steve Sosnick. «Par contre, s'il y a une surprise, cela changera le scénario et fera bouger les marchés», a-t-il promis.

À la cote, General Motors a brillé (GM, +9,38% à 31,60$US) après avoir montré qu'il allait choyer ses actionnaires alors que son action a eu une médiocre performance depuis le début de l'année.

Malgré le passif encouru avec l'impact de la grève de six semaines (1,1 milliard de dollars américains), le constructeur automobile s'est engagé à un plan de rachat d'actions de 10 milliards de dollars américains.

Le groupe, qui a par ailleurs annoncé des projections de bénéfices un peu plus faibles que prévu entre 9,1 et 9,7 milliards de dollars américains pour 2023, va augmenter de 33% son dividende.

La spéculation a pointé son nez avec un bond de plus de 20% à 16,25$US de l'action hautement volatile GameStop (GME), une semaine avant que le distributeur de jeux vidéo n'annonce ses résultats.

Le distributeur de chaussures Foot Locker (FL) a vu son titre grimper de 16% à 27,67$US, alors que l'enseigne a dépassé les attentes pour ses résultats du troisième trimestre et ses prévisions annuelles.

Les actions bancaires ont semblé profiter du recul des taux obligataires comme Bank of America (BAC, +2,64% à 30,31$US) ou Citigroup (C, 1,96% à 45,75$US).

 


Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bitcoin «halving»: pourquoi c'est important pour... tout monde?

EXPERT INVITÉ. Le bitcoin va connaître son 4e «halving» en avril prochain. Celle-ci pourrait réserver des surprises.

Entre FNB de bitcoins et pizzas à 516 millions de dollars

Édition du 21 Février 2024 | Denis Lalonde

EN ACTION. Choisiriez-vous un fonds négocié en Bourse qui investit seulement dans les actions d’une seule entreprise?

OPINION Conseils financiers: les robots n'envahissent pas
Mis à jour à 12:15 | Morningstar
Bourse: Wall Street termine en baisse
Mis à jour il y a 10 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 28 février
Mis à jour à 08:27 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour il y a 10 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse est en attente avant la publication d’un indicateur majeur d’inflation jeudi.

À surveiller: BMO, Apple et Banque Scotia

Que faire avec les titres de BMO, Apple et Banque Scotia? Voici quelques recommandations d’analystes.

Northvolt: les Québécois veulent d'abord un BAPE, selon un nouveau sondage

Mis à jour il y a 15 minutes | Dominique Talbot

53% des répondants sont favorables au projet, mais 68% veulent une étude.