Dormez-vous: le rêve tire-t-il à sa fin?

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

Dormez-vous: le rêve tire-t-il à sa fin?

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Dormez-vous. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

 

  • Dormez-vous a misé sur les acquisitions, les partenariats et l’innovation au cours des dernières années, et elle en récolte les fruits aujourd’hui, croit la Banque Scotia. Son modèle d’affaires unique lui permettra de prendre davantage de place sur le marché canadien du sommeil. Ses ventes des magasins comparables continuent de croître, ayant bondi de 10,6% au cours du dernier trimestre.
  • Après avoir ouvert des points de vente dans 10 succursales de Walmart Canada en projet-pilote, Dormez-vous ouvrira 30 à 40 nouvelles adresses au cours des prochains mois, voire dans une centaine d’ici deux à trois ans. Cela pourrait générer 8 millions de dollars (M$) de plus en bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) d’ici 2023, soit 4% de plus que ce qui est attendu en 2021, estime John Zamparo, de Marchés des Capitaux CIBC.
  • En acquérant 52% des actions de Hush Blankets en octobre 2021, Dormez-vous pourra faire une percée aux États-Unis, croit Vishal Shreedhar de la Financière Banque Nationale. Il souligne que l’encaisse de l’entreprise est enviable, alors que sa dette nette ne représente que 1,7 fois son BAIIA.

 

 

Pessimiste

 

  • L’analyste Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, ne se laisse pas endormir par les résultats trimestriels dévoilés récemment. Après tout, les prochains exercices devront se comparer à de fastes périodes observées au cours de la dernière année, et la hausse des coûts de transport devrait plomber les résultats.
  • L’inflation devrait aussi peser sur la performance de la société. La direction a prévenu ses actionnaires que la hausse des coûts pourrait affecter ses marges de profits. Certes, Dormez-vous est parvenue à en esquiver les effets ce trimestre-ci, mais elle ne pourra en dire autant au cours des prochains mois, croit RBC Marché des capitaux.
  • L’entreprise n’a pas dévoilé de hausse des remises à ses actionnaires à la fin de son troisième trimestre, souligne John Zamparo, de Marchés des Capitaux CIBC. Pourtant, elle pourrait accroître de 25% ses dividendes par action, sans que ça ne dépasse le seuil de 40 % de ses bénéfices par action des douze derniers mois. Toujours selon ses calculs, Dormez-vous pourrait aussi consacrer 50 M$en rachat d’actions. Il flaire donc de prochaines fusions et acquisitions.

 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

02/07/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.