3 M$ pour la plateforme d'hackathons Agorize Canada

Publié le 01/04/2019 à 16:56

3 M$ pour la plateforme d'hackathons Agorize Canada

Publié le 01/04/2019 à 16:56

Par Catherine Charron

Les membres de l'équipe montréalaise d'Agorize (Photo: courtoisie)

La plateforme d’hackathons destinée à aider les grandes entreprises Agorize a obtenu 20 millions de dollars grâce à quatre investisseurs européens, soit Creadev, Sofiouest, Iris Capital et Capnamic Ventures. Quinze pour cent de cette enveloppe sera allouée à la croissance des activités canadiennes de la société française, pour que les parts de revenus qui proviennent d’Amérique du Nord passent de 12% à 25% d’ici 2021.

Pour y parvenir l’entreprise veut doubler ses effectifs, et passer à 12 employés à Montréal et à 4 à Toronto d’ici la fin de l’année, ou le début de la prochaine. L’équipe basée dans la métropole québécoise déménagera d’ailleurs en juin, passant d’un espace de travail partagé à leurs propres bureaux près de la station Place d’Armes.

Le Canada est le 5e pays où l’on retrouve le plus d’hackathons, ces «marathons de la programmation», durant lesquels des entreprises lancent des défis d’innovation ouverts à la communauté d’Agorize, qui provient de tous les secteurs d'activité. En 2018, 247 des 5636 hackathons ont été organisés au pays selon l’entreprise.

Une philosophie qui fonctionne dans la Belle Province

C’est au Québec que la fondatrice d’Agorize Canada, Aurélie Wen observe une meilleure traction pour ce service. Le «côté plus pirate» de la province crée un climat plus propice à l’innovation, à faire les choses de manière moins conventionnelle. «Nos valeurs de diversité et d’inclusion, d’intégrer des gens de partout dans nos hackathons résonnent plus ici pour l’instant», dit-elle.

Arrivée à Montréal en 2017, elle a passé les six premiers mois des bureaux canadiens avec «très peu de budget et pas de communication». Au fur et à mesure que les contrats se sont accumulés, avec Desjardins, la Banque Nationale et Radio-Canada notamment, son équipe s’est agrandie et compte maintenant 8 employés, dont 6 à Montréal et 2 à Toronto.

Aurélie Wen, fondatrice d'Agorize Canada (Photo: courtoisie)

Les employés d’Agorize Montréal gèreront le marketing et la communication, les ventes et la coordination de projets. Ils poursuivront aussi le travail de recrutement déjà entamé pour faire croître la communauté en sol canadien en nouant des partenariats avec des universités, des incubateurs et des réseaux de développeurs.

L’objectif est d’au moins doubler son réseau d’ici 2021. Avant que l’entreprise s’implante au pays, elle comptait 20 000 membres, alors qu’aujourd’hui, ils sont entre 200 000 et 250 000 rappelle Aurélie Wen.

Ils ont d’ailleurs tout à gagner selon elle à tenter de résoudre les défis lancés par des entreprises aux 5 millions de membres de la communauté basée un peu partout sur le globe. D’abord, parce qu’ils peuvent y participer gratuitement, «contrairement aux autres hackathons au Canada».

Les membres qui développent ou identifient les solutions les plus innovantes sont invités à les présenter aux dirigeants qui ont lancé le défi à la communauté.

Plus de 60 000 personnes auraient d’ailleurs «été recrutées ou auraient fondé une start-up» après avoir participé à un hackathon d’Agorize, apprend-on dans un communiqué.

Prochaine étape pour l’équipe d’Agorize Canada? Le lancement d’un hackathon pancanadien chapeauté en partenariat avec Microsoft Canada sur l’intelligence artificielle au service d’un mode de vie plus durable. Il sera ouvert aux étudiants de partout au pays, qu’ils étudient en génie ou non.

D’autres hackathons seront lancés prochainement sur leur plateforme pour aider des entreprises québécoises et ontariennes à résoudre leurs problèmes.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

07:00 | LesAffaires.com et AFP

Aux États-Unis, certaines publications de résultat ont par ailleurs déçu, hier.

Titres en action: Ubisoft, Qualcomm, ExxonMobil...

Mis à jour à 07:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Première: McConnell lance un accélérateur de finance de solutions

BLOGUE. Le fédéral a créé un fonds de 755M$ en finance sociale. Cet accélérateur aidera les organisations à y accéder.