Qu'est-ce que ChatGPT pense d'investir dans l'IA?

Publié le 05/05/2023 à 14:00

Qu'est-ce que ChatGPT pense d'investir dans l'IA?

Publié le 05/05/2023 à 14:00

«Si l'IA présente un potentiel de croissance important, il s'agit également d'un domaine qui évolue rapidement et comporte de nombreuses incertitudes», répond ChatGPT à propos de l'investissement dans l'intelligence artificielle. (Photo: 123RF)

Nous voulions savoir comment investir dans l’intelligence artificielle. Alors quoi de mieux que de demander à… l’intelligence artificielle. Le programme d’OpenAI a fait de son mieux pour répondre aux questions posées par les analystes de Morningstar en fonction de ses propres paramètres.

Chaque jour apporte une nouvelle démonstration des pouvoirs de ChatGPT, le programme de langage naturel développé par OpenAI. Pour l’instant, le niveau d’exaltation reste élevé.

 

Alors sans plus tarder, voici les questions posées par James Gard et Sunniva Kolostyak. Chaque réponse est suivie d’une analyse de la part de ces derniers.

Q. Quelles sont les entreprises qui seront les futurs chefs de file de l’IA?

R. En tant que modèle linguistique de l’IA, je n’ai pas de fenêtre sur le futur et je ne peux pas prédire quelles entreprises seront les chefs de file de l’IA. Toutefois, plusieurs entreprises sont actuellement à la tête de ce secteur, notamment Google, Amazon, Microsoft, IBM, Facebook et Baidu. Ces entreprises ont effectué d’importants investissements dans la recherche et le développement de l’IA et ont été à l’avant-garde des progrès dans ce domaine. Toutefois, le secteur de l’IA est encore relativement jeune et de nouveaux acteurs pourraient s’imposer à l’avenir.

Ici, il est évident que le mot «avenir» est dommage pour ceux qui recherchent la certitude d’un algorithme, mais rassurant d’un point de vue déontologique. Les gestionnaires de fonds, les investisseurs et les médias sont tous des futurologues à certains degrés, mais il s’agit au mieux de prédictions éclairées. Nous avons essayé une question plus complexe.

 

Q. Quels sont les domaines de l’IA les plus prometteurs?

R. L’IA est un vaste domaine, et plusieurs de ses composantes sont très prometteuses. Voici quelques-uns des domaines les plus prometteurs de l’IA: [NLP, vision par ordinateur, apprentissage profond, apprentissage par renforcement et réseaux antagonistes génératifs].

Le mot «prometteur» était suffisamment vague pour cette application peu encline à prendre des risques. Nous ne connaissions pas les réseaux antagonistes génératifs, c’est donc une victoire pour la technologie, qui nous a appris quelque chose de nouveau. Vous voyez ici une autre force de ChatGPT: énumérer les choses de manière succincte sans choisir d’élément favori. Nous avons également découvert que l’application appréciait une logique de suivi.

 

Q. Quelles sont les plus grandes entreprises qui développent les technologies mentionnées ci-dessus? Donnez-moi un exemple.

R. [Nous avons ici une longue liste d’entreprises associées aux domaines «prometteurs» mentionnés ci-dessus, notamment des grands noms de la technologie que vous connaissez déjà — Google, Facebook, Nvidia — mais nous avons également un aperçu de certains noms de projets spécifiques: Deep Dream, StyleGAN, TensorFlow, PyTorch, MXNet et CNTK].

Bien sûr, il ne s’agit pas de dire «achetez ces entreprises» (et nous non plus, d’ailleurs), mais cela fournit au moins un ensemble spécifique d’entreprises qu’un investisseur pourrait ajouter à une «liste de surveillance» s’il construisait un portefeuille d’IA plutôt que de se fier à la liste croissante de fonds dédiés à ce thème.

Nous avons ensuite décidé d’animer un peu les choses. Nous avons été plus directs et avons posé une question qu’un investisseur pourrait facilement taper dans un moteur de recherche «conventionnel».

 

Q. Quelles sont les occasions en matière d’IA dans lesquelles je devrais investir?

R. En tant que modèle linguistique d’IA, je ne suis pas autorisé à fournir de conseils financiers ou des recommandations sur des opportunités d’investissement spécifiques.

 C’était peut-être inévitable de trouver la limite que nous recherchions vraiment. ChatGPT nous propose maintenant des suggestions générales, en montrant qu’il est conscient que nous essayons de construire un fil conducteur. Il nous propose cette approche:

R. Une fois que vous avez identifié les domaines de l’IA qui vous intéressent, vous pouvez rechercher les entreprises qui sont les leaders dans ces domaines. Vous pouvez rechercher des entreprises qui ont de solides antécédents en matière d’innovation et de développement dans le domaine de l’IA, ainsi qu’une situation financière solide et une vision claire de l’avenir.

Il signale également certains risques potentiels qui sont difficilement contestables:

R. «Si l’IA présente un potentiel de croissance important, il s’agit également d’un domaine qui évolue rapidement et comporte de nombreuses incertitudes, et les investissements peuvent être plus volatils que ceux dans des secteurs plus établis.»

Pour surmonter le conservatisme de ChatGPT, nous avons donc essayé de remplacer le mot «acheter» par «privilégier» afin d’obtenir une réponse plus détaillée.

 

Q. Je souhaite investir dans l’IA. Dois-je privilégier les fonds passifs ou actifs?

R. En fin de compte, la décision d’investir dans des fonds passifs ou actifs dépend de vos objectifs de placements individuels et de votre tolérance au risque. Il est important d’effectuer des recherches et d’examiner toutes les options possibles avant de prendre une décision de placement. Il peut également être utile de consulter un conseiller financier pour vous aider à déterminer la meilleure approche pour votre situation particulière.

 

Ces réponses sont toutes «sûres», mais moins spécifiques à l’investissement dans l’IA que nous le souhaitions. Pour ne rien gâcher, nous posons cette dernière question, plutôt audacieuse….

Q. Les FNB sur l’intelligence artificielle sont-ils un bon investissement?

Outre les mises en garde habituelles — faites vos propres recherches et demandez conseil — nous recevons une liste de risques potentiels, dont l’un est crucial pour l’investissement thématique:

R. «L’IA est un domaine qui évolue rapidement, et les entreprises qui sont des chefs de file aujourd’hui ne le seront peut-être plus demain. Investir dans un FNB consacré à l’IA, c’est investir dans un secteur en constante évolution.»

En résumé, cet exercice s’est avéré utile, mais plus difficile que ce que l’on nous avait laissé entendre. ChatGPT peut réussir les examens pour obtenir le titre d’Analyste financier agréé, nous dit-on, mais il n’a fait qu’étoffer notre compréhension de la manière d’investir dans l’intelligence artificielle.

Bien sûr, les investisseurs (et les lecteurs) sont invités à expérimenter eux-mêmes. Mais l’impression initiale est que ChatGPT n’est pour l’instant qu’un «outil» de plus pour les investisseurs qui vient s’ajouter aux nombreux autres qui existent déjà.

Sur le même sujet

Le patron d'OpenAI, Sam Altman, est milliardaire, selon Forbes

Mis à jour le 08/04/2024 | AFP

L'entrepreneur de 38 ans doit ses premiers millions à la revente, en 2012, du réseau social Loopt.

Washington alerte sur l’écart entre grandes et petites banques face à l’IA

27/03/2024 | AFP

L’intelligence artificielle est déjà largement présente au quotidien, des smartphones aux aéroports.

À la une

L'art de composer avec la météo sur les terrains de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

Cinq suggestions pour «pimper» votre tournoi de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Voici cinq entreprises qui ont ce qu'il faut pour surprendre vos participants.

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

13/04/2024 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.