Voici comment apaiser les inquiétudes liées au retour au travail

Publié le 26/07/2021 à 07:15

Voici comment apaiser les inquiétudes liées au retour au travail

Publié le 26/07/2021 à 07:15

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Alors que les gestionnaires de partout au pays préparent leur retour au travail de leur équipe, force est de constater que tous ne communiquent pas aussi bien leur plan de match, et ça sape le moral de certain de leurs employés.

Pour 25% des Canadiens sondés, cette stratégie et ce qu’elle dicte à l’égard du télétravail sont encore nébuleuses, et 37% ne savent carrémenent pas à quoi s'attendre, apprend-on dans la plus récente édition du rapport mensuel sur la santé mentale de la société de services et de technologie en ressources humaines Solutions mieux être LifeWorks.

Cette dernière démontre même que moins les travailleurs sont tenus informés de l’évolution de cette politique, plus ils sont inquiets.

 

À (re)lire: Les employés veulent savoir ce qui adviendra du télétravail dans leur entreprise

 

«On a tous besoin de planifier notre avenir. En ce temps de pandémie, on vit déjà plusieurs incertitudes et d’instabilité dans notre quotidien, donc ça ajoute un facteur de stress de ne pas savoir ce qu’il en est avec notre employeur», explique Sophia Veilleux, directrice clinique régionale chez LifeWorks, la nouvelle identité de Morneau Shepell.

Un plan de retour au travail clair pourrait même aider vos employées qui, étant plus souvent responsables de la gestion de la vie familiale, ont 50% plus de chance de souligner que l’état de leur santé mentale est perturbé par le contexte que leurs homologues masculins selon l’étude.

Les pensées «anxiogènes et envahissantes» générées par cette incertitude et la réaction en chaîne qui s’en suit peuvent mêmes compromettre le sommeil des travailleurs, ce qui peut ultimement affecter la productivité de votre équipe, prévient Sophia Veilleux.

Puis que 68% des Canadiens se disent affligés par le contexte actuel, c’est un pensez-y-bien, car «l’anxiété et la dépression sont des facteurs qui ont augmenté dans la pandémie», indique la directrice clinique régionale.

À (re)lire: Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

Afin d’éviter que le retour au travail ne soit une source supplémentaire de stress, elle suggère de miser sur une annonce «claire et concise» de vos intentions, et de fixer une date d’échéance à l’avance, pour permettre à vos employés de se préparer à votre plan de match. «Les gens en télétravail devront complètement modifier leur train de vie» avec le retour au bureau, illustre-t-elle.

Sophia Veilleux recommande aussi d’offrir aux plus craintifs de les rencontrer pour répondre à leurs questions. Ainsi vous démontrerez une ouverture qui sera appréciée par votre équipe.

 

Aider ses gestionnaires

Gardez un oeil sur vos gestionnaires. En effet, l’étude a à nouveau démontré en juin que la santé mentale des gestionnaires était plus ébranlée par la pandémie que celle de leurs employés. Ce serait d’ailleurs le plus important écart mesuré en 2021.

Ce n’est pas surprenant selon Sophia Veilleux, car ces derniers servent souvent de zone tampon entre leur équipe et la direction. Sans compter qu’ils doivent maintenant prévoir le retour au bureau, ce qui perturbe leur niveau de stress.

En plus de subir eux aussi les pressions exercées par le contexte pandémique, «ils doivent gérer les problèmes que vit son employé immédiat, parce que ça peut affecter la personne, mais sa productivité également», rappelle-t-elle.

 

À (re)lire: Entrepreneurs, prenez soin de votre santé mentale cet été

 

Miser sur la flexibilité

Plus les salariés ont pu choisir l’endroit où ils souhaitent travailler, moins leur moral semble avoir baissé depuis le début d'avril 2020.

En effet, l’indice de santé mentale de LifeWorks de ceux qui seront contraints de poursuivre le travail à la maison au-delà de la période prescrite par le gouvernement a plongé à -15,2 points, alors que ceux qui pourront travailler où bon leur semble ont un score de -6 points.

Cette envie de flexibilité n’était pas aussi prononcée avant le début de la pandémie, mais elle ne peut être négligée aujourd’hui, à en croire la direction clinique régionale.

«Les employés ont pu davantage concilier travail-famille-vie personnelle. Pour certains ça a amélioré leur qualité de vie. […] Après un an et demi, on est constamment en suradaptation, donc assurément, on a besoin de flexibilité», martèle Sophia Veilleux.

D’où l’importance de miser sur un plan de retour au travail plus malléable : d’une part, il sera plus facile à ajuster selon les consignes sanitaires en place, et de l’autre, cela répondra aux exigences de vos employés.

 

Sur le même sujet

Chéri, j’ai réduit les collègues

BLOGUE INVITÉ. Quels sont les facteurs à considérer pour choisir entre le présentiel, le travail hybride ou à la maison?

Il faut bonifier les conditions de travail des infirmières, plaide un rapport

C’est l’une des 31 recommandations des commissaires figurant dans un rapport de 104 pages publié jeudi.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après une journée dans le rouge

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare de la Bourse de Toronto clôture en baisse avec les matières premières.

À surveiller: Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group

Que faire avec les titres de Canadien Pacifique, Innergex et Lucid Group?

Titres en action: TC Énergie, Suncor Énergie, Philip Morris, ...

Mis à jour à 14:20 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.