Transition énergétique: les nouvelles compétences à développer

Publié le 12/04/2023 à 07:30

Transition énergétique: les nouvelles compétences à développer

Publié le 12/04/2023 à 07:30

Par Catherine Charron

Cette transformation de l’économie n’aggravera pas forcément la pénurie de main-d’œuvre, nuance EnviroCompétences. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Difficile de prédire d’ores et déjà quelles seront les compétences nécessaires pour affronter les embuches encore inconnues de la transition énergétique. D’autant qu’on ne sait toujours pas «quelle trajectoire de décarbonation concrète le Canada va emprunter à long terme», prévient le Centre des Compétences futures dans une étude prospective parue en 2022.

N'empêche que pour s’en donner une petite idée, le comité sectoriel de la main-d’œuvre en environnement EnviroCompétences s’est penché sur les répercussions qu’aura le Plan pour une économie verte (PEV) annoncé par Québec en 2021 sur le marché de l’emploi.

D'après l'organisation, ce plan induira inévitablement des «changements de comportements des ménages et des entreprises» pour atteindre les cibles. Ce faisant, la demande fluctuera pour certains types de professions d’ici 2030.

Elle devrait notamment augmenter pour les professionnels des sciences physiques, des sciences de la vie, du génie civil, mécanique, électrique, chimique et de l’informatique, le personnel des métiers de l’électricité, de la construction et des industries et le personnel des métiers d’entretien et d’opération d’équipement

 Selon les calculs du comité sectoriel québécois, 8600 postes devraient même être créés dans la foulée du PEV.

«Les résultats détaillés par grand groupe professionnel indiquent que l’impact par profession est faible, soit moins de 1 % à la hausse comme à la baisse», précise-t-on dans le rapport d'une trentaine de pages.

 

De nouvelles cordes à ajouter à son arc

Or, cette transformation de l’économie n’aggravera pas forcément la pénurie de main-d’œuvre, nuance EnviroCompétences.

En effet, des professions ou fonctions aujourd’hui nécessaires aux industries polluantes sont amenées à évoluer, forçant certains travailleurs à adapter leur champ de compétences. Et leurs employeurs actuels peuvent leur donner un coup de pouce dans cette requalification.

EnviroCompétences et le Centre des Compétences futures s’entendent pour dire que les compétences non techniques vaudront tout autant leur pesant d’or que celles qui le sont, et ce, même dans des postes où elles sont primordiales.

«La pensée critique, la surveillance, la coordination, le jugement et la prise de décisions, et la résolution de problèmes complexes» seront essentiels, car elles permettront «d’adapter les processus, les technologies et les services en conformité avec la réglementation environnementale», indique le Centre des Compétences futures.

«La réponse aux besoins passe dorénavant presque exclusivement par la réallocation de la main-d’œuvre, l’acquisition et le développement des compétences ainsi que la réorganisation du travail», anticipe EnviroCompétences.

Pour assurer cette mobilité entre les professions, elle recommande notamment d’identifier «les similitudes et les différences entre certains profils, il serait possible d’établir des cheminements (formation, requalification)» pour qu’ils puissent s’ajuster aux nouveaux impératifs de l’économie.

C’est en partie ce qu’a fait le Mouvement Desjardins, a raconté à Les Affaires sa première vice-présidente Ressources humaines et Communications, Marie-Huguette Cormier.

Retrouvez son histoire dans le journal en kiosque le 12 mars 2023.

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!



À la une

Comment restructurer les dettes de mon petit café et éviter la faillite?

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici cinq options de restructuration de dettes pour aider à naviguer dans ces eaux troubles.

Tu fais toujours tes impôts à la dernière minute?

23/04/2024 | lesaffaires.com

Voici 5 articles pour qu'à la hâte, aucun crédit d'impôt ne t'échappe.

1T: Rogers annonce une chute de 50% de son bénéfice

Mis à jour à 13:45 | La Presse Canadienne

L'entreprise a dû faire face à des coûts plus élevés liés à ses efforts d'acquisition et de restructuration de Shaw.