Le tiers de vos employés sont «à boutte»

Publié le 03/11/2023 à 07:30

Le tiers de vos employés sont «à boutte»

Publié le 03/11/2023 à 07:30

Par Catherine Charron

La clé, c'est l'écoute, d'après un expert d'ADP Canada. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. La fatigue et le surmenage guettent vos employés: plus du tiers des travailleurs sondés du moins en sont déjà affligés d’après une étude récemment menée par Maru Public Opinion pour le compte d’ADP Canada. Et le contexte économique y est pour quelque chose.

En effet, ce sont 70% des 1842 Canadiens questionnés à la mi-septembre qui disaient être stressé par l’inflation et l’économie. Depuis, doit-on le rappeler, la conjoncture ne s’est point corrigée.

Cette inquiétude est telle que près du quart des répondants sont à la recherche d’une nouvelle opportunité d’emploi pour tenter d’améliorer leur sort. Ce sont toutefois 39% des personnes interrogées qui croient que leur boulot répond à leurs besoins.

Leur gagne-pain peut néanmoins faire germer chez certains des «émotions négatives», dit-on dans le communiqué. C’est le cas dans 53% des témoignages collectés.

Pourtant, 72% des gestionnaires sont d’avis que leurs employés sont heureux.

 

La rétroaction passe mieux

Malgré cette dichotomie, les employés sondés semblent penser que la communication au sein de leur organisation s’est améliorée. Leur perception est du moins en meilleure forme qu’en 2022.

Ils sont dorénavant 58% à ressentir que leur employeur tient à leurs objectifs et prend la transmission de rétroaction au sérieux, ce qui représente un bon de cinq points de pourcentage par rapport à la même période l’an dernier, souligne les experts d’ADP Canada.

Chaque semaine, un peu plus d’un Canadien sur quatre a à l’horaire une rencontre prévue avec son gestionnaire ou l’équipe de gestion, ajoute-t-on, un chiffre qui ne semble toutefois pas avoir bougé.

Le lien de communication est tel que près du trois quart des répondants sentent qu’ils peuvent partager leurs inquiétudes avec leur supérieur. Ces «progrès» réjouissent d’ailleurs le vice-président stratégie et impartition des RH chez ADP-Canada. Cela dit, il invite les organisations à ne pas s’asseoir sur leurs lauriers.

«Cependant, plus de la moitié des travailleurs faisant part de sentiments négatifs par rapport à leur emploi suggère l’existence d’opportunités additionnelles pour les employeurs à repenser et développer des pratiques courantes», écrit-il.

Elles peuvent prendre plusieurs formes, selon lui. Les entreprises peuvent par exemple adopter des horaires flexibles, ou encore avoir des échanges francs avec leurs employés à propos de la compensation ou des avantages sociaux.

 

Maintenir ces canaux de communication

Il appelle aussi les directions à corriger l’équilibre entre le travail et la vie personnelle des membres de leur équipe. Ce dernier figure parmi les trois priorités de 68% des Canadiens interrogés, et trône au sommet de 29% des palmarès, souligne-t-on.

C’est un pensez-y-bien quand 30% des répondants se disent épuisés. Les trois autres facteurs les plus souvent cités sont la rémunération et les avantages sociaux, de même que les considérations familiales.

Dans un tel contexte anxiogène, il est donc d’autant plus important de s’assurer d’entendre les doléances et les mains tendues des travailleurs.

«Les résultats du sondage réitèrent le besoin des employeurs de maintenir une communication constante avec leurs employés, écrit Ed Yuen. Ceux-ci peuvent adopter diverses approches pour bâtir la confiance […] que ce soit à l’aide de rencontres en personne, de séances de coaching ou d’autres méthodes de suivi régulier.»

 

 

Télétravailler ou ne pas télétravailler, telle est la question qui cause des émois dans bien des entreprises en cette rentrée 2023.

Partagez votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire.


Sur le même sujet

Télétravailler et assurer un service client de qualité

Mis à jour le 20/02/2024 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. Même depuis l’étranger.

Oui, les réunions virtuelles endorment plus les employés

Mis à jour le 19/02/2024 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Avant votre première réunion virtuelle de la semaine, lisez ceci:

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour le 20/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 20 février

Mis à jour le 20/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Nvidia, Manuvie et TC Énergie

20/02/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Nvidia, Manuvie et TC Énergie? Voici des recommandations.