Des comptables adoptent la semaine de 4 jours, six mois par année

Publié le 07/04/2022 à 07:30

Des comptables adoptent la semaine de 4 jours, six mois par année

Publié le 07/04/2022 à 07:30

Par Catherine Charron

«Il est impossible de réduire les heures de travail durant cette période achalandée», explique son associé directeur, Dino Masciotra.

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. De juillet à décembre 2022, la firme de comptabilité et de services financiers de la région de Montréal Demers Beaulne adoptera la semaine de quatre jours, tentant de se démarquer des cabinets plus traditionnels et de pourvoir une trentaine de postes.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et où les séquelles de la pandémie se font toujours sentir, son équipe de direction s’est laissé inspirer par ce phénomène qui commence à faire des petits au Québec. Elle souhaite répondre notamment aux «attentes des nouvelles générations et à la vision changeante de la conciliation travail et vie personnelle», écrit son associé directeur de Demers Beaulne, Dino Masciotra.

Pour déterminer si cette opération est couronnée de succès (ou pas), la firme évaluera le degré de satisfaction de ses employés grâce à des coups de sonde passés aux deux semaines qui couvriront une dizaine de points, indique l’associé.

De plus, l'entreprise gardera un œil sur le taux de roulement au sein de ses bureaux de Laval, de Montréal et de Brossard ainsi que sur le nombre de recrues qu’elle parviendra à attirer dans son équipe qui compte déjà près de 250 salariés.

Demers Beaulne s’intéressera notamment à l’effet qu’aura la réduction de son nombre d’heures de travail sur les services qu’elle offrira à ses clients, mais aussi sur son chiffre d’affaires et sa rentabilité. «Notre croissance est constante depuis les dernières années et nous avons procédé à quatre acquisitions depuis 2019», précise Dino Masciotra dans un courriel.

Si l’objectif est que ce projet pilote devienne permanent, il ne sera pas reconduit à longueur d’année, faute d’avoir la main-d’œuvre requise pour assurer la qualité de son service au cours des deux premiers trimestres. «Les mois de janvier à juin débutent et clôturent notre saison haute, il est impossible de réduire les heures de travail durant cette période achalandée».

Ça fait près de sept mois que la direction jongle avec cette idée, tentant de planifier en amont cette importante transition qui retranchera huit heures dans à l'horaire de ses employés, sans pour autant toucher à leur rémunération.

Afin d’offrir un service équivalent à celui qu’ils prodiguent présentement, ils ajustent déjà leurs mandats estivaux en collaboration avec leurs clients, de qui Demers Beaulne reçoit un écho positif, assure le cadre.

Croyant que l’organisation a bien fait ses devoirs en amont, Dino Masciotra précise que le vrai test sera lorsque ce nouvel horaire sera adopté: «Le plus difficile à anticiper, c’est ce que nous découvrirons en juillet prochain».

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

Voici le seul livre qu’un fondateur de start-up devrait lire!

09/06/2022 | Dominic Gagnon

BLOGUE INVITÉ. Tout entrepreneur devrait bien comprendre la comptabilité.

Recrutement: ce qui compte, c’est le comportement

14/04/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La clé, c'est d’aller chercher des informations qui ne tiennent pas sur un bout de papier.

À la une

Le Canada annonce de nouvelles sanctions contre la Russie et la Biélorussie

Justin Trudeau a annoncé de nouvelles sanctions contre 74 personnes et entreprises en Russie et en Biélorussie.

Après avoir créé votre site, protégez-le!

SatelliteWP a développé un outil gratuit pour vérifier si vous êtes à risque d’une cyberattaque.

Le futur véhicule coté de Trump visé par une enquête fédérale

12:18 | AFP

L'action Digital World Acquisition Corp est censée fusionner avec le nouveau réseau social de Donald Trump.