Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Apple lance Apple Intelligence, système basé sur l’IA générative

AFP|10 juin 2024

Apple lance Apple Intelligence, système basé sur l’IA générative

(Photo: AP/Andy Wong)

Apple a présenté lundi, à Cupertino (Californie), Apple Intelligence, un nouveau système d’optimisation de l’utilisation de ses appareils, de l’iPhone au Mac, grâce à l’intelligence artificielle (IA) générative, un nouveau dispositif très attendu.

Au centre d’Apple Intelligence, la firme américaine a placé l’assistant Siri, qui a bénéficié d’une mise à jour radicale, censée lui permettre de rattraper son retard sur les récents produits lancés par OpenAI ou Microsoft. 

Pour ce faire, l’entreprise à la pomme a passé un partenariat avec OpenAI, qui a ouvert une nouvelle ère pour l’IA générative en novembre 2022 avec l’arrivée de ChatGPT. 

«Nous sommes très heureux de collaborer avec Apple pour intégrer ChatGPT à leurs appareils plus tard cette année! Je pense que vous allez vraiment apprécier», a tweeté le directeur général d’OpenAI, Sam Altman.

 Apple Intelligence figurera dans la nouvelle version du système d’exploitation iOS 18, également dévoilé lundi lors de la conférence destinée aux développeurs, qui doit durer toute la semaine.

«Nous pensons qu’Apple Intelligence va devenir indispensable aux produits qui ont déjà un rôle essentiel dans nos vies», a lancé le directeur général d’Apple, Tim Cook, lors d’une présentation diffusée en ligne.

Apple Intelligence se veut une fonctionnalité qui permet d’améliorer et de simplifier l’utilisation des appareils et de leurs applications.

Il va notamment permettre de créer ses propres émojis sur la base d’une description en langage courant ou de générer des résumés succincts de courriels dans la boîte de messagerie.

L’utilisateur pourra faire ses demandes à Siri par écrit ou à l’oral. 

Apple a mis en avant la capacité de son interface d’IA générative à prendre des décisions et choisir les éléments pertinents en fonction des caractéristiques spécifiques à l’utilisateur de l’iPhone ou de l’iPad concernés.