Stellantis va redistribuer 1,9 milliard à ses salariés

Publié le 15/02/2024 à 12:57

Stellantis va redistribuer 1,9 milliard à ses salariés

Publié le 15/02/2024 à 12:57

Par AFP

L'effectif du groupe a fondu de 12% en un an, passant de 272 000 à 242 000 salariés dans le monde fin 2023, soit 30 000 salariés de moins, selon les documents publiés par le groupe. (Photo: 123RF)

Paris — Le groupe automobile Stellantis, qui a engrangé un bénéfice record en 2023, va redistribuer près de 1,9 milliard d'euros à ses salariés dans le monde, a indiqué sa direction jeudi.


À (re)lire: Pourquoi les actions de Stellantis sont-elles si bon marché? 

Entre les primes de participation et d'intéressement, cela représente un montant minimum de 4100 euros brut (5945 dollars canadiens) pour chacun de ses salariés, a précisé le directeur des ressources humaines du groupe, Xavier Chéreau, lors d'une conférence de presse.

Ces éléments sont variables, selon les accords salariaux passés dans chaque pays et sur chaque site où opère Stellantis, qui est notamment actif en France, Italie et en Amérique du Nord.

Ce « retour » fait aux salariés est « tout à fait correct et tout à fait bien gagné », a estimé le patron du groupe, Carlos Tavares, sur franceinfo.

Il explique le bénéfice record de 2023, qui atteint 18,6 milliards d'euros, avant tout par « l'excellent travail des employés ». « Ils ont été remarquables et je tiens ici à les remercier et à les féliciter chaleureusement », a déclaré M. Tavares.

Les actionnaires du groupe recevront de leur côté autour de 7,7 milliards d'euros pour l'exercice 2023, entre les dividendes et un programme de rachat d'actions.

« Les mécanismes de redistribution des salariés et des actionnaires ne sont pas les mêmes », a expliqué M. Chéreau. Mais on est dans une entreprise qui réussit dans toutes ses composantes », a-t-il souligné.

Les salariés peuvent par ailleurs bénéficier des dividendes avec un programme d'actionnariat bonifié, qui a déjà convaincu 31% des salariés français et doit être ouvert aux autres salariés à travers le monde en 2024, a souligné M. Chéreau.

L'effectif du groupe a fondu de 12% en un an, passant de 272 000 à 242 000 salariés dans le monde fin 2023, soit 30 000 salariés de moins, selon les documents publiés par le groupe.

La direction de Stellantis assure de son côté que la baisse des effectifs est plutôt de 5% depuis la fusion en 2021, car « des efforts de productivité naturels ont été menés sur l’ensemble des pays », a souligné M. Chéreau. Le reste est lié à des « changements de périmètre », selon lui.

Le niveau d'effectifs reste similaire entre la France et l'Italie, autour de 45 000 salariés, selon Stellantis.

 

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

À la une

Comment restructurer les dettes de mon petit café et éviter la faillite?

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici cinq options de restructuration de dettes pour aider à naviguer dans ces eaux troubles.

Tu fais toujours tes impôts à la dernière minute?

23/04/2024 | lesaffaires.com

Voici 5 articles pour qu'à la hâte, aucun crédit d'impôt ne t'échappe.

1T: Rogers annonce une chute de 50% de son bénéfice

Mis à jour à 13:45 | La Presse Canadienne

L'entreprise a dû faire face à des coûts plus élevés liés à ses efforts d'acquisition et de restructuration de Shaw.