Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Transat vend à perte un terrain qu’elle détenait au Mexique

La Presse Canadienne|10 juillet 2023

Transat vend à perte un terrain qu’elle détenait au Mexique

Transat a confirmé qu'elle abandonnait définitivement le projet en 2021 tandis qu'elle s'est trouvée dans une posture vulnérable en raison de la pandémie. (Photo: La Presse Canadienne)

Transat tourne la page sur son projet avorté de construire un complexe hôtelier au Mexique en vendant à perte un terrain qu’elle détenait depuis 2018.

Le transporteur aérien a annoncé, lundi, qu’il vendait son terrain situé à Puerto Morelos pour un montant de 38 millions de dollars américains (M$US), l’équivalent de près de 50 millions de dollars. 

Au moment d’annoncer l’achat du terrain en 2018, Transat avait précisé que la transaction se ferait à un montant d’entre 54 millions M$US et 57 millions M$US. 

Le terrain faisait partie d’un plan de diversification dans le secteur hôtelier. Les ambitions hôtelières de l’entreprise québécoise ont été mises sur la glace l’année suivante dans la foulée d’une offre d’achat d’Air Canada, qui ne s’est pas concrétisée. 

Transat a confirmé qu’elle abandonnait définitivement le projet en 2021 tandis qu’elle s’est trouvée dans une posture vulnérable en raison de la pandémie. 

L’argent tiré de la transaction servira « immédiatement » au remboursement de sa dette, affirme la société dans un communiqué. La transaction doit être conclue au cours du quatrième trimestre de l’exercice 2023 de la société, soit entre août et octobre. 

La tendance est favorable pour Transat qui profite d’une forte reprise du voyage aérien, un élan que l’incertitude économique ne semble pas ralentir pour le moment. La situation financière de l’entreprise, qui n’a pas encore renoué avec la rentabilité, demeure précaire avec une dette nette de 1,3 milliard  de dollars. 

Au début du mois de juin, le chef des finances, Patrick Bui, avait évoqué la vente imminente du terrain au Mexique. Il avait aussi mentionné que l’amélioration des résultats trimestriels de l’entreprise indiquait que la société était sur la bonne voie pour générer des liquidités qui serviront à rembourser la dette. Il avait aussi évoqué la possibilité de refinancer sa dette à de meilleurs taux. 

L’action de Transat perd 2 cents, ou 0,39 %, à 5,09 $ à la Bourse de Toronto en avant-midi.