Les nouvelles du marché du mardi 26 septembre

Publié le 26/09/2023 à 08:55, mis à jour le 26/09/2023 à 09:12

Les nouvelles du marché du mardi 26 septembre

Publié le 26/09/2023 à 08:55, mis à jour le 26/09/2023 à 09:12

Par Refinitiv

(Illustration: Camille Charbonneau)

L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ

Unifor fait de GM sa deuxième cible de négociation parmi les Trois de Détroit. Le syndicat canadien Unifor a annoncé lundi que General Motors était sa deuxième cible de négociation dans le cadre des négociations contractuelles avec les Trois de Detroit, au lendemain de la ratification d’un nouveau contrat de trois ans avec Ford Motor.

Le régulateur canadien approuve la demande de modification du tracé de l’oléoduc Trans Mountain. Le régulateur canadien de l’énergie (CER) a approuvé lundi une demande de modification du tracé de l’extension de l’oléoduc Trans Mountain, levant ainsi un obstacle majeur et évitant un retard de plusieurs mois pour le projet détenu par le gouvernement canadien.

Comment expliquer l’insatisfaction des Américains sur l’économie? La semaine dernière, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a déclaré avec insistance que la population «déteste l’inflation», mais a passé sous silence un autre fait: elle punit également les politiciens en charge lorsque les prix augmentent.

Le Congrès américain se prépare à un «shutdown», alors que le temps presse pour trouver un accord. La Chambre des représentants et le Sénat américain ont prévu mardi d’adopter des positions très divergentes dans la bataille des dépenses, alors qu’il ne reste que cinq jours avant une date limite qui pourrait forcer de larges pans du gouvernement à fermer pour la quatrième fois en dix ans. 

Un procès ordonné pour le litige de Thomson Reuters sur l’IA. Un jury doit décider de l’issue d’un procès intenté par la société de services d’information Thomson Reuters accusant Ross Intelligence de copier illégalement le contenu de sa plateforme de recherche juridique Westlaw pour entraîner une plateforme concurrente basée sur l’intelligence artificielle, a déclaré lundi un juge fédéral du Delaware.

 

TENDANCES AVANT L’OUVERTURE

Les contrats à terme du principal indice boursier canadien indiquent une tendance en baisse en raison de la chute des prix de la plupart des matières premières, y compris le pétrole et l’or, en raison de la hausse du dollar américain et des inquiétudes concernant la demande de la Chine, le principal consommateur. Les contrats à terme sur l’indice boursier américain portent également vers la baisse, les investisseurs restant attentifs à la politique monétaire de la Réserve fédérale et à l’impact qu’elle aura sur l’économie. Les actions européennes ont évolué dans le sillage de Wall Street, les valeurs technologiques ayant subi le contrecoup des rendements obligataires élevés. Les actions japonaises de l’indice Nikkei ont en moyenne terminé en baisse, tirées par le repli des actions de grosses sociétés du secteur des puces électroniques.

 

(Re) lire toutes les nouvelles du marché

 

TITRES À SUIVRE

Autres

Enbridge: Une levée de fonds de 4,6 milliards de dollars canadiens d’Enbridge et une série de nouvelles transactions aux États-Unis ont stimulé l’optimisme quant à une reprise des émissions sur les marchés des capitaux canadiens (ECM), selon des banquiers et des avocats. La vente massive d’actions d’Enbridge pour financer en partie l’acquisition de trois entreprises de distribution d’énergie de Dominion Energy a propulsé les émissions canadiennes sur les marchés des capitaux à un niveau record de 6,7 milliards de dollars canadiens au troisième trimestre, selon les données de Refinitiv. «Je pense qu’il est évident que pour une bonne transaction et pour les bonnes raisons, les investisseurs se manifesteront», a déclaré François Carrier, codirecteur de Desjardins Marché des capitaux.

Thomson Reuters: Un jury doit décider de l’issue d’un procès intenté par la société de d’information Thomson Reuters, qui accuse Ross Intelligence d’avoir illégalement copié le contenu de sa plateforme de recherche juridique Westlaw pour entraîner une plateforme concurrente basée sur l’intelligence artificielle, a annoncé lundi un juge fédéral de l’État du Delaware. La décision du juge Stephanos Bibas ouvre la voie à ce qui pourrait être l’un des premiers procès liés à l’utilisation non autorisée de données pour former des systèmes d’intelligence artificielle. «Cette affaire continue de porter sur le vol par Ross de commentaires, d’analyses et de systèmes d’organisation propres à Thomson Reuters», a déclaré un porte-parole de Thomson Reuters. «Nous avons demandé un jugement sommaire sur certaines questions parce que nous pensons que les faits de l’affaire sont clairs.

 

Cliquer sur suivant pour voir les recommandations.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 1er mars

Mis à jour le 01/03/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les meilleurs FNB d'obligations américaines

Mis à jour le 01/03/2024 | Morningstar

Les fonds négociés en bourse à revenu fixe de cette liste obtiennent la meilleure cote Morningstar en 2024.

OPINION Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine
01/03/2024 | Lesaffaires.com et Refinitiv
Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500
Mis à jour le 01/03/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché du vendredi 1er mars
Mis à jour le 01/03/2024 | Refinitiv

À la une

La start-up de Sherbrooke qui veut commercialiser un médicament

03/03/2024 | Emmanuel Martinez

«Les gens pensent que l’argent coule à flots pour les start-ups, parce qu’on nous montre des exceptions.»

La start-up qui voulait faire économiser 1G$ en soins à l'Amérique du Nord

01/03/2024 | Émilie Parent-Bouchard

Une start-up de Sherbrooke propose des solutions aux victimes d'un traumatisme crânien qui doivent être opérées.

Pas de démondialisation, à l’exception des semi-conducteurs

01/03/2024 | François Normand

ANALYSE. Aucun «ralentissement durable» de la mondialisation, mais on observe une incertitude techno-géopolitique.