Bourse: Wall Street termine en baisse

Publié le 28/02/2024 à 09:49, mis à jour le 28/02/2024 à 18:12

Bourse: Wall Street termine en baisse

Publié le 28/02/2024 à 09:49, mis à jour le 28/02/2024 à 18:12

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en légère baisse, mercredi, reprenant son souffle après une nouvelle poussée des indices, en position d’attente avant la publication d’un indicateur majeur d’inflation, jeudi.

L’indice principal du Canada a reculé, entraîné par la faiblesse des métaux de base.

 

Pour (re)consulter les nouvelles du marché


Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a diminué de -75,13 points (-0,35%) à 21 243,77 points.

À New York, le S&P 500 a retraité de -8,42 points (-0,17%) à 5 069,76 points.

Le Nasdaq a retraité de -87,56 points (-0,55%) à 15 947,74 points.

Le DOW a retraité de -23,39 points (-0,06%) à 38 949,02 points.

Le huard a lâché -0,0032$ US (-0,4271%) à 0,7364$ US.

Le pétrole a descendu de -0,58$ US (-0,74%) à 78,29$ US.

L’or a descendu de -0,70$ US (-0,03%) à 2 043,40$ US.

Le bitcoin a clôturé en hausse de +3 636,66$ US (+6,40%) à 60 500,80$ US.

 

 

Le contexte

«On reste sur une ascension très forte, et on fait une pause aujourd’hui», a commenté Angelo Kourkafas, d’Edward Jones.

Cette parenthèse a été encouragée par l’absence d’indicateurs majeurs ou de publications de poids lourds de Wall Street.

«Plusieurs capitalisations géantes du secteur technologique se sont repliées et ont entraîné les indices avec elles», a souligné Angelo Kourkafas.

Alphabet a été le plus touché (GOOG, -1,91% à 137,43$US), devant les fabricants de puces Intel (INTC, -1,73% à 41,99$US), Qualcomm (QCOM, -1,05% à 155,85$US) et Nvidia (NVDA, -1,32% à 776,63$US), superstar de la cote depuis un an.

L’inflexion a néanmoins été modérée et beaucoup de valeurs se sont même redressées en fin de séance.

«Le scénario reste inchangé, dans l’ensemble», estime Angelo Kourkafas, avec «un marché du travail solide et une économie (américaine) qui continue à se montrer résiliente».

Le marché obligataire a également fait un pas de côté. Le rendement des emprunts d’État américains à 10 ans ressortait à 4,26%, contre 4,30% la veille en clôture.

«La bonne nouvelle», selon Angelo Kourkafas, «c’est que le marché actions est resté calme à mesure qu’évoluaient les prévisions de baisses de taux» de la banque centrale américaine (Fed), Wall Street réduisant de 6 à 3 le nombre de coups de rabot qu’il attend cette année.

«On est en train de conclure une saison des résultats qui a été de très bonne tenue et maintenant, on se concentre de nouveau sur l’inflation et la trajectoire des taux d’intérêt», dit l’analyste.

La place new-yorkaise a déjà le regard tourné vers la publication, jeudi, de l’indice de prix PCE, paramètre de mesure d’inflation le plus important pour la Fed.

Après deux mauvais chiffres sur les indices CPI et PPI, les autres grands marqueurs de prix aux États-Unis, Wall Street n’écarte pas un sursaut du PCE. «Mais il faudrait vraiment une grosse surprise» pour crisper le marché, selon Angelo Kourkafas.

À la cote, la plateforme d’échanges de cryptomonnaies Coinbase (COIN, +0,79% à 200,80$US) n’a profité qu’à la marge de la poussée du bitcoin, qui a franchi le seuil symbolique des 60 000 dollars l’unité, mercredi, pour la première fois depuis novembre 2021.

Le site de placement en monnaies numériques a, en effet, été victime d’un dysfonctionnement qui a vu le solde de plusieurs clients afficher zéro, alors même que la société assurait que les actifs étaient bien là.

L’assureur santé UnitedHealth (UNH, -2,95% à 498,28$US), première pondération du Dow Jones (8,6% de l’indice), a tiré l’indice vers le bas après que le Wall Street Journal a fait état, mardi, d’une enquête du ministère de la Justice sur de possibles pratiques anticoncurrentielles au sein de l’entreprise de Minnetonka (Minnesota).

Le laboratoire Novavax a dévissé (NVAX, -26,74% à 4,4100$US) après avoir enregistré un chiffre d’affaires inférieur aux attentes au dernier trimestre 2023 et des pertes plus élevées que prévu. Les investisseurs ont aussi été déçus par les prévisions pour l’exercice en cours. Le groupe souffre du ralentissement du rythme des vaccinations contre la COVID-19.

Wall Street a salué les résultats, au-delà de ses attentes, de la plateforme eBay (EBAY, +7,88% à 47,89$US), dans lequel des analystes ont vu un signe de la résilience du commerce électronique.

Disney a progressé (DIS, +1,26% à 110,80$US) après l’annonce de son alliance avec le conglomérat Reliance, qui va lui permettre de former un nouveau géant de la télévision en Inde, avec 750 millions de téléspectateurs revendiqués.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street ouvre dans le vert au début d'une semaine chargée

Mis à jour à 10:38 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a quant à elle ouvert dans le rouge.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 22 avril

Mis à jour à 08:37 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les bourses mondiales sont en hausse et de nombreux résultats d'entreprises sont attendus.

OPINION Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?
Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar
Bourse: la technologie plombée par Netflix et Nvidia
Mis à jour le 19/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 19 avril
Mis à jour le 19/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Honda construira une usine de batteries pour véhicules électriques en Ontario

Mis à jour il y a 13 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

L'usine devrait être construite à St. Thomas et coûtera 7 milliards de dollars en capital.

Transformer ses faiblesses en force avec le livre «Mentores»

Mis à jour à 10:26 | Emmanuel Martinez

Le livre «Mentores» rassemble douze témoignages de femmes d’affaires québécoises qui dirigent des entreprises.

Les ambitions internationales du nouveau président de Croesus

Vincent Fraser, président de Croesus depuis le 27 mars, entend développer l’expansion internationale de l’entreprise.