La Bourse de Toronto clôture en hausse

Publié le 23/11/2023 à 09:29, mis à jour le 23/11/2023 à 17:04

La Bourse de Toronto clôture en hausse

Publié le 23/11/2023 à 09:29, mis à jour le 23/11/2023 à 17:04

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi sur un gain de 0,013%, aidé par les valeurs énergétiques et industrielles.

Les Bourses européennes ont clôturé en hausse jeudi, soutenues par une petite amélioration de l'activité en zone euro en novembre selon un indicateur publié au cours d'une séance marquée par de faibles volumes d'échanges, en l'absence des investisseurs américains.


  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture 

À Toronto, le S&P/TSX a clôturé en hausse de +2,70 points (+0,01%) à 20 116,66 points.

À New York, le S&P 500 est fermé.

Le Nasdaq est fermé.

Le DOW est fermé.

Le huard a terminé en baisse de -0,0004 $US (-0,057 7%) à 0,730 2 $US.

Le pétrole a lâché -0,75 $US (-0,97%) à 76,35 $US.

L’or a terminé en hausse de +0,50 $US (+0,03%) à 1 993,30 $US.

Le bitcoin a baissé de -313,06 $US (-0,83%) à 37 253,86 $US.

 

Le contexte

«La journée a été relativement calme sur les marchés, comme on pouvait s'y attendre en raison du jour férié aux États-Unis», commente Craig Erlam, analyste d'Oanda.

Le principal événement de la séance a été la première estimation des indicateurs d'activité PMI pour la zone euro dans les services comme dans l'industrie.

L'activité du secteur privé s'est contractée en novembre dans la zone euro pour le sixième mois consécutif, mais à un rythme moindre qu'en octobre, selon l'indice PMI Flash publié jeudi par S&P Global.

L'indice, calculé sur la base de sondages d'entreprises, s'est redressé à 47,1, contre 46,5 en octobre, et signale toujours un risque de récession au quatrième trimestre. Un chiffre supérieur à 50 montre une croissance de l'activité, tandis qu'un chiffre en deçà indique une contraction.

Par ailleurs, le compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale européenne (BCE) a aussi été au menu de la séance.

La publication a été «largement conforme aux attentes, les responsables politiques n'étant pas encore prêts à crier victoire sur l'inflation, insistant plutôt pour laisser la porte ouverte à une nouvelle hausse des taux, tout en reconnaissant qu'ils sont sur la bonne voie pour ramener l'inflation à l'objectif fixé d'ici 2025», poursuit Craig Erlam.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street ouvre en petite hausse après l'envolée liée à l'IA

Mis à jour il y a 5 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto évolue dans le vert en fin d’après-midi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 23 février

Mis à jour à 08:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Statu quo sur les Bourses mondiales, certaines à des records.

OPINION Bourse: records à Wall Street pour le Dow Jones et le S&P 500
Mis à jour le 22/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 22 février
Mis à jour le 22/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia
Mis à jour le 21/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Il s'est passé quoi avec Meta?

Édition du 21 Février 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Comment la valeur de Meta Platforms a-t-elle pu fluctuer de cette façon depuis trois ans?

Le front commun a dit oui à 74,8%

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

Le front commun est constitué de l’APTS, de la CSQ, de la FTQ et de la CSN et représente 420 000 travailleurs.

Un projet tangible d'investissement servant à développer sa pensée «long terme»

EXPERT INVITÉ. En investissement boursier, il est souvent bien moins payant d’aller vite que de prendre son temps.