Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Publié le 20/02/2024 à 09:42, mis à jour le 20/02/2024 à 16:48

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Publié le 20/02/2024 à 09:42, mis à jour le 20/02/2024 à 16:48

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en baisse mardi plombée par la technologie et surtout par la coqueluche du marché, Nvidia, les investisseurs jouant la prudence avant les résultats du concepteur de processeurs pour l'intelligence artificielle.

 

  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a descendu de -38,08 points (-0,18%) à 21 217,53 points.

À New York, le S&P 500 a clôturé en baisse de -30,02 points (-0,60%) à 4975,55 points.

Le Nasdaq a diminué de -144,87 points (-0,92%) à 15 630,78 points.

Le DOW a retraité de -63,43 points (-0,16%) à 38 564,56 points.

Le huard a retraité de -0,0019 $US (-0,2567%) à 0,7395 $US.

Le pétrole a baissé de -0,92 $US (-1,16%) à 78,27 $US.

L'or a terminé en hausse de +11,50 $US (+0,57%) à 2035,60 $US.

Le bitcoin a progressé de +274,16 $US (+0,53%) à 52 069,39 $US.

 

Contexte

«Nvidia (NVDA) a pesé sur le reste du marché», a reconnu Steve Sosnick d'Interactive Brokers alors que le titre a cédé 4,35% à 694,52 dollars américains ($US) à la veille de l'annonce de ses résultats trimestriels mercredi.

«Il est vrai que l'action, qui a grimpé de plus de 40% depuis le début de l'année, n'a pas eu beaucoup d'épisodes de recul», a ironisé l'analyste.

Nvidia a même récemment détrôné Tesla en termes de valeur de titres échangés quotidiennement alors que l'euphorie autour des développements de l'intelligence artificielle a gonflé l'action et celle d'autres fabricants de puces.

Mais, mardi, dans le sillage de la chute de Nvidia, les titres de Super Micro Computer (SMCI) et d'Arm (ARM) ont lâché respectivement 1,96% à 787,57$US et 5,12% à 121,77$US.

Les investisseurs ont digéré aussi l'annonce du plus gros rachat de l'année jusqu'ici, celui de la compagnie de cartes de crédit Discover par le groupe bancaire Capital One, pour la somme de 35,3 milliards de dollars américains en actions.

Capital One (COF) a grappillé 0,15% à 137,44$US et Discover (DFS) s'est envolée de 12,63% à 124,44$US. «Capital One a proposé une prime de presque 27% sur le prix de l'action Discover à la clôture vendredi», a souligné Art Hogan de B. Riley Wealth Management. Discover avait terminé vendredi à 110,49$US.

Une fois l'opération bouclée si les services antitrust n'y voient pas d'obstacle, les actionnaires de Capital One détiendront environ 60% et ceux de Discover environ 40% de la société issue de la fusion.

Le nouveau groupe deviendrait alors le quatrième réseau mondial de cartes de crédit derrière Visa (V, -1,22% à 275,15$US), Mastercard (MA, -3,50% à 451,75$US) et American Express (AXP, -0,03% à 212,49$US).

Plusieurs résultats de sociétés ont marqué les esprits. Ceux de Walmart (WMT, +3,23% à 175,86$US) d'abord ont largement dépassé les attentes avec un quatrième trimestre dynamique et l'augmentation de son dividende.

Les ventes ont grimpé de 5,7% à 173,4 milliards de dollars américains, au-delà des attentes des analystes de Wall Street. Pour l'exercice 2025, Walmart table sur des ventes en hausse de 3 à 4%.

Mais surtout, le leader des hypermarchés au rabais a annoncé le rachat du fabricant américain de téléviseurs connectés Vizio pour 2,3 milliards de dollars américains. Avec cette acquisition, Walmart veut proposer à ses clients des services de télévision connectée et de divertissement, tout en générant de nouvelles sources de revenus publicitaires.

La chaîne de bricolage Home Depot est restée stable (HD, +0,06% à 362,57$US) après un bénéfice trimestriel en recul, mais meilleur que prévu. Les ventes ont reculé de 3,5%, le PDG du groupe Ted Decker qualifiant 2023 d'«année de modération» après les deux ans d'épidémie de COVID-19 qui avaient été favorables aux dépenses de bricolage.

Sur le marché obligataire, les rendements sont restés calmes à 4,27% comme la veille pour ceux à dix ans.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

La Bourse de Toronto en baisse en fin de matinée

Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a commencé la journée dans le vert au début d'une semaine chargée.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 22 avril

Mis à jour à 08:37 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les bourses mondiales sont en hausse et de nombreux résultats d'entreprises sont attendus.

OPINION Faut-il acheter présentement l'action de Nvidia?
Mis à jour le 19/04/2024 | Morningstar
Bourse: la technologie plombée par Netflix et Nvidia
Mis à jour le 19/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 19 avril
Mis à jour le 19/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Honda construira une usine de batteries pour véhicules électriques en Ontario

Mis à jour il y a 45 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

L'usine devrait être construite à St. Thomas et coûtera 7 milliards de dollars en capital.

La Bourse de Toronto en baisse en fin de matinée

Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a commencé la journée dans le vert au début d'une semaine chargée.

À surveiller: Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy

Mis à jour à 10:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy ? Voici quelques recommandations d’analystes.