Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 28/06/2019 à 16:18

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Publié le 28/06/2019 à 16:18

Par Martin Jolicoeur

Photo: Getty Images

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine*, tant par leur progression que par leur recul ? 

XXXX

LES GAGNANTS


Empire (+5,23%)

La société mère des supermarchés IGA et Sobeys a progressé de plus de 5% cette semaine. En excluant l’effet de l’inflation, les ventes par magasins comparables d’Empire (TSX, EMPA) ont crû de 1,6% au quatrième trimestre, sa meilleure performance en neuf ans. À titre de comparaison, pour la même période, Metro (TSX, MRU) a affiché une hausse de 1,8% et Loblaw (TSX, L), un recul de 1%, souligne l’analyste Jim Durran, de Barclays. Son pdg, Michael Medline, en a profité pour décréter une hausse de 9% du dividende et annoncer son intention de racheter pour 100M$ d'actions de la société. Gonflés à bloc devant de telles annonces, les investisseurs n'ont pu qu’applaudir. L’action d’Empire a gagné 1,64$, passant de 31,33$ à 32,97$ l'action, pour une progression de 5,23%. 

 

Bausch Health Companies (+3,47%) 

Le titre de l’ancienne société Valeant de Laval (TSX, BHC) a gagné plus de 3% cette semaine après le lancement du Duobrii, un traitement topique pour le psoriasis. Ce produit, approuvé par les autorités américaines en avril, est censé rapporter d’importants revenus dans l’avenir. On parle pour le moment de plus d’1G$US de ventes au cours des cinq prochaines années. Cette semaine, l’action de Bausch a bondi de 1,09$, ou de 3,47%, pour terminer à un cours de 32,52$.

 

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

 

Air Canada (+1,50%)

Le titre de la société aérienne canadienne (TSX, AC) s’est apprécié de 1,5% cette semaine, surtout marquée par l’acceptation de son offre d’acquisition amicale pour le voyagiste Transat A.T. (TSX, TRZ). Surprenamment, l’offre d’achat d’Air Canada a été maintenue à 520M$, ou 13$ l’action, malgré des offres concurrentes plus généreuses et le rejet annoncé d’importants actionnaires de Transat, dont Letko Brosseau et PenderFund Capital Management (21,1% des actions). La transaction demeure assujettie à l'approbation des actionnaires et des organismes de réglementation. Si ces approbations sont obtenues, la transaction serait conclue au début de 2020. Tandis que l’action de Transat clôturait en baisse (-5,43%) le 27 juin, à un cours supérieur (13,42$) à l’offre d’Air Canada, l’action de cette dernière avançait de 3,15%. Sur la semaine, le titre d’Air Canada aura progressé de 0,60$, passant de 40,00$ à 40,60$ l’action, pour un gain hebdomadaire de 1,50%. 

 

XXXX   

LES PERDANTS 


Prometic Sciences de la vie (-20,00%)

La patience des investisseurs semble avoir ses limites. Malgré les promesses de progrès à venir, la biopharmaceutique de Laval (TSX, PLI), toujours sous examen de l’Autorité des marchés financiers, peine à maintenir à flot la confiance des investisseurs. Celle dont le titre atteignait un sommet de 0,92$ le 11 juillet 2018 n’est plus, près d’un an plus tard, que l’ombre d’elle-même avec l’atteinte d’un nouveau creux. Le 27 juin, l’action de Prometic ne valait plus que 0,02$, en baisse cumulative de 20% sur la semaine.

 

Shopify (-7,92%)

L’action de Shopify (Nasdaq, SHOP) a connu une baisse de valeur de près de 8% cette semaine à la Bourse de New York. Cette semaine, deux analystes ont remis en question l’évaluation de l’entreprise d’Ottawa, dont le titre a explosé de 125% depuis le début de l’année. Darren Aftahi, de Roth Capital Partners a fait passer sa recommandation d’«achat» à «neutre». Le lendemain, Ygal Arouanian, de Wedbush, y est allé d’un mouvement similaire, abaissant sa recommandation de «surperformance» à «neutre». Même si les efforts de différenciation de Shopify constituent des pas dans la bonne direction, les profits pourraient prendre encore plusieurs années à se matérialiser, a rappelé ce dernier. Résultat: l’action de la coqueluche canadienne du commerce électronique a reculé de 25,89$US, de 326,85$US à 300,96$US l’action, pour une chute de 7,92%.

 

Bellus Santé (-7,17%)

Le titre de la société lavalloise Bellus Santé (TSX, BLU) a reculé d’un peu plus de 7% cette semaine. Cette baisse s’expliquerait principalement par des prises de profits de nombreux actionnaires, au terme de quatre semaines d'appréciation, soutient l’analyste Brian Skorney, de la société Robert W. Baird & Co. Au cours de ce mois, Roberto Bellini, président et chef de la direction de la lavalloise, a participé à trois conférences d’investisseurs différentes du secteur de la santé aux États-Unis. Pendant cette période, entre la clôture du 17 mai et celle du 20 juin, le cours de l'action avait grimpé de 95,8%. Il n’en fallait guère plus pour entraîner un mouvement de prise de profits. Le titre de Bellus est passé de 2,65$ à 2,46$ l’action à la Bourse de Toronto, soit un repli de 7%.

 

Mes derniers textes / me suivre sur Twitter 

(*) La semaine boursière, telle qu’entendue dans cette chronique hebdomadaire, s’étend normalement de la clôture des marchés nord-américains du vendredi à celle du jeudi précédent la publication. On parle donc ici de la semaine contenue entre la fin de séance boursière du vendredi 21 juin et celle du jeudi 27 juin 2019.

Sur le même sujet

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

Titres en action: Empire (IGA), Transat, Transcontinental...

13/12/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À la une

L'ACÉUM est un moindre mal, dans les circonstances

ANALYSE - Canadiens et Mexicains ont intérêt à mettre derrière eux la réingénierie du libre-échange en AmérIque du Nord.

Trois placements à contre-courant pour 2020

BLOGUE. Voici trois secteurs abordables susceptibles de battre le marché en 2020 pour l'investisseur anti-conformiste.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.