Comment créer une marque employeur «wow»?

Publié le 12/04/2019 à 06:06

Comment créer une marque employeur «wow»?

Publié le 12/04/2019 à 06:06

Vous avez le moyen de faire un effet fou. Si, si... [Photo: DR]

La marque employeur, c’est le sujet de l’heure. J’ai déjà rédigé deux billets à ce sujet, mais on m’en redemande. Normal, avec la pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement, nombre de PME doivent refuser des contrats, faute de personnel...


Peut-être faites-vous partie de ces organisations qui songent à développer leur marque employeur, mais qui se demandent ce qu’elles ont réellement à offrir. Si tel est le cas, je veux vous rassurer: le marketing RH n’est pas réservé aux multinationales spécialisées en TI. Vous n’avez pas besoin d’avoir des bureaux dignes d’un concours d’architecture, d’accorder des vacances illimitées ou encore d’installer une table de baby-foot pour attirer de bons employés.


Authenticité, authenticité, authenticité


Ce que les employés recherchent avant tout, c’est du vrai. La salle de sport, le décor tendance, la terrasse et la table de billard, c’est souvent du maquillage qui masque un environnement de performance où l’on veut garder l’employé le plus longtemps possible au bureau. Cela fait de belles photos pour le site web, mais vos candidats verront rapidement ce qui se cache derrière cette stratégie.


Ce que les employés désirent vraiment aujourd’hui, c’est s’épanouir au sein d’une bonne équipe, dans un environnement respectueux d’un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.


Vous n’avez pas le prestige de Google? Pas grave, vous pouvez proposer d’autres avantages qui s’inscrivent dans une satisfaction plus profonde par rapport au travail. En voici quelques exemples concrets :


- Une mission d’entreprise inspirante;


- L’assurance de travailler sur des projets stimulants;


- Une certaine autonomie dans la réalisation des tâches;


- Un milieu de travail sain qui mise sur la reconnaissance;


- Des séniors capables d’encadrer les plus jeunes;


- Des possibilités d’avancement rapide;


- Des conditions de travail flexibles (congés, télétravail...)


Ce ne sont là que des idées pour stimuler votre propre remue-méninges; l’important, c’est de vous rappeler que votre proposition de valeur employé (PVE) n’a pas besoin d’être assortie de flafla et de bébelles pour séduire de futurs candidats.


Vous n’avez sûrement pas les poches aussi profondes que les grandes entreprises pour attirer les talents, mais l’agilité de la PME peut jouer en votre faveur. Votre marge de manœuvre est beaucoup plus intéressante quand vient le temps de parler de culture d’entreprise, par exemple. Vous avez la possibilité de changer les choses, de choisir le type d’environnement qui plaira à vos candidats et, surtout, de le faire savoir à peu de frais sur les médias sociaux pour augmenter votre notoriété.


C’est d’ailleurs ici que le concept de marque devient important. Vous devez vous donner le pouvoir de sortir de la logique des affichages de postes qui ne fonctionne plus. Développer votre branding comme employeur, c’est la clé pour générer des candidatures spontanées et retrouver le pouvoir de choisir vos employés.


On s’en reparle bientôt de tout ça, car je sais – comme vous – combien le sujet est chaud, chaud, chaud!


 

À propos de ce blogue

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing, une agence de branding et de marketing Web située à Montréal. Elle travaille auprès des PME québécoises depuis 1998 et se spécialise en marketing B2B. Stéphanie Kennan est également auteure du livre Mon site web chez le psy publié aux Éditions Transcontinental.

Stéphanie Kennan

Sur le même sujet

À la une: notre spécial transformation numérique

Édition du 20 Avril 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, notre spécial transformation numérique.

Les 12 trucs pour (enfin) bien dormir, selon Matthew Walker

16/04/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Mine de rien, un mauvais sommeil est une terrible nuisance pour notre productivité. Entre autres.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Première: l'Université Concordia se lance dans l'investissement d'impact

16/04/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Février: Concordia émet des obligations vertes et durables. Avril: elle alloue 1,2M$ en investissement d'impact.