Un truc ultra simple pour pulvériser la routine!

Publié le 29/08/2019 à 06:06

Un truc ultra simple pour pulvériser la routine!

Publié le 29/08/2019 à 06:06

La routine, ça use plus qu'on ne croit... (Photo: Arthur Savary/Unsplash)

Tous les jours, le même trajet pour aller au boulot. Tous les jours, commencer le travail par les mêmes tâches. Tous les jours, s’arrêter à la même heure pour luncher. Tous les jours, se remettre au travail en lâchant le même soupir. Tous les jours…

Mine de rien, la routine gruge notre quotidien au travail. Elle sape notre moral, elle détériore notre productivité, elle bousille même notre plaisir à effectuer les tâches qui nous plaisent le plus. Pas vrai?

La question saute aux yeux : y a-t-il moyen de combattre efficacement la rouille de la routine?

La bonne nouvelle du jour, c’est que je crois avoir trouvé un tel moyen, dans un livre intitulé The art of noticing – 131 ways to spark creativity, find inspiration, and discover joy in the everyday (Knopf, 2019), signé par le journaliste américain Rob Walker. Oui, Rob Walker, celui-là même qui a signé la chronique Workologist du New York Times de 2013 à 2018, dans laquelle il donnait des conseils pratiques aux lecteurs qui avaient des interrogations existentielles quant à leur quotidien au travail.

Un beau jour, l’auteur a réalisé que chacun de nous souffrait d’un déficit d’attention, et il s’est demandé si nos cellulaires et autres gadgets électroniques n’en étaient pas la raison principale. Il s’est penché sur le sujet, et ce faisant une idée lui est venue : et si, au lieu d’identifier la source précise du mal, il donnait des conseils simples et pratiques pour y remédier… Cela ne serait-il pas plus pertinent pour les gens?

Ni une ni deux, il s’est mis à glaner ici et là différents trucs, et c’est comme ça qu’est né le livre. À la clé, 131 astuces permettant de lutter efficacement contre les distractions en tous genres, et par suite de gagner en créativité, en inspiration et même en épanouissement. Rien de moins.

Sceptiques? Alors, laissez-moi vous confier que tous ces trucs ont un point en commun : ils visent à nous amener à porter un regard neuf sur notre routine, et ce faisant, à redonner un nouvel élan à notre quotidien, en particulier au travail. Autrement dit, il suffit d’aborder nos faits et gestes routiniers d’une toute nouvelle façon pour que chacune de nos journées de travail s’illumine d’une lueur enchanteresse!

Ça vous dirait de tenter l’expérience? OK, voici quelques suggestions de Rob Walker:

– Voir le quotidien comme un enfant

«Je pense que les enfants sont plus susceptibles que les adultes d’être frappés d’émerveillement au quotidien, et ce parce qu’ils n’ont pas encore tout vu, estime-t-il. C'est pourquoi les enfants réussissent souvent à transformer des situations ennuyeuses en jeu : éviter les craques sur le trottoir, etc.

«D’où l’intérêt de prendre du recul par rapport à une situation routinière et d'imaginer comment un enfant percevrait celle-ci – par exemple, comment il remarquerait la «mauvaise chose» dans notre quotidien au travail, tout comme il relèverait, en se promenant dans la rue, la couleur qui jure, le son qui accroche, ou encore l’odeur qui dérange. Un de mes amis accompagne chaque jour son enfant à l’école et m’a raconté qu’ils avaient un jeu ensemble : le premier qui repère quelque chose de dégoûtant…»

L’idée est simple : cela permet de voir notre quotidien sous un autre angle, d’identifier l’écueil invisible sur lequel on bute régulièrement sans même le réaliser et, donc, de corriger le tir.»

– Noter un détail

«Je donne un cours à la School of Visual Arts de New York, et une de mes étudiantes m’a récemment dit qu’elle avait longtemps souffert du trajet routinier qu’il lui fallait faire pour se rendre à l’école. Tout était tellement répétitif qu’elle en cauchemardait. Qu’a-t-elle fait? Elle a eu l’idée de relever une chose originale à chaque trajet : un objet inusité, un geste rare, une couleur détonante, etc.

«Depuis, je le fais moi aussi lorsque, le matin, je promène mon chien. Nous faisons à peu près toujours le même trajet, mais maintenant je suis en mesure de remarquer un joli détail dans la barrière en fer forgé d’une maison devant laquelle nous sommes passés un million de fois; et, mine de rien, cela change tout : cela bouscule le cheminement de mes pensées, me donne des idées neuves, m’emmène sur de nouveaux sentiers mentaux, et à la fin de la promenade, j’ai une énergie en moi que je n’avais jamais auparavant.

«D’ailleurs, si cette astuce vous tente vraiment, je peux vous donner un petit conseil : amusez-vous à faire attention à ce sur quoi votre chien porte son attention. Regardez le monde avec ses yeux à lui. Avec ses oreilles. Avec son nez. Oui, soyez présent tout comme l’est votre compagnon. Ne serait-ce qu’en raison du fait que cela vous obligera à décoller de votre cellulaire pendant la promenade!»

– Se fier au hasard

«Pour vous rendre au travail, arrêtez de prendre toujours le même mode de transport. Pour démarrer votre journée au bureau, arrêtez de commencer toujours par la même tâche. Pour revenir du travail, arrêtez de prendre toujours le même chemin. Mettez un peu de hasard – un peu de sel – à vos petites routines.

«Par exemple, au lieu de la voiture, prenez le vélo pour aller au travail. Au lieu de répondre d’emblée aux courriels pour vous en débarrasser au plus vite dès votre arrivée au bureau, allez prendre un café avec des collègues (ils attendront bien une heure, la Terre ne s’arrêtera pas pour autant de tourner). Ou encore, au lieu de prendre à droite comme vous le faites en voiture tous les soirs à la sortie du bureau, prenez à gauche et roulez comme ça pendant cinq minutes, au gré de votre humeur; puis tentez de retrouver votre chemin sans GPS, juste pour voir.»

L’idée est, là encore, on ne peut plus simple : découvrir l’inespéré dans l’inattendu.

Intéressant, n’est-ce pas? Par conséquent, vous souffrez de la routine? Vous trouvez que votre quotidien au travail manque de saveur? Il ne tient qu’à vous d’y mettre un peu de piment, en pigeant n’importe laquelle des 131 suggestions faites par Rob Walker dans son livre. C’est aussi bête que ça, et ça pourrait bien suffire pour changer votre vie du tout au tout. Si, si…

En passant, le journaliste français Émile de Girardin a dit dans Les Cinquante-Deux : «La routine, cette préface des révolutions!»

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe LinkedIn

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

Employeurs, êtes-vous prêts à aller au-delà du salaire?

08/11/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Votre refus de négocier autre chose que le salaire vous fait rater les meilleurs talents, selon une étude...

Comment inciter subtilement votre équipe à faire le bon choix?

07/11/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le truc, c'est de recourir au leadership positif. Plus précisément, à l'une de ses clés secrètes.

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...