À quoi ressembleront les RH en 2020?

Publié le 10/09/2015 à 07:09

À quoi ressembleront les RH en 2020?

Publié le 10/09/2015 à 07:09

> Pensée data. Les responsables des RH de 2020 devront prendre des décisions en se fondant sur des faits et des données analytiques. Et ce, à tout bout de champ : au moment de recruter, au moment de licencier, etc.

Pourquoi, au juste? Parce qu'il leur faudra se concentrer non pas sur les bonnes réponses à donner, mais sur les bonnes questions à poser, selon l'étude d'Aon. Autrement dit, il va être incontournable de se plonger dans le flux de données provenant de l'entreprise et de ses employés, et mieux, de glaner et synthétiser les précieuses informations qui s'y trouvent. À l'image d'un pêcheur de perles.

> Pensée connectique. Les responsables des RH de 2020 devront être les architectes du changement au sein de leur entreprise. C'est-à-dire qu'il leur faudra veiller à ce que tous les composants de l'écosystème que représente l'entreprise sont non seulement bel et bien connectés entre eux, mais aussi en mesure de grandir de manière harmonieuse.

Pourquoi? Parce qu'ils auront un rôle clé à jouer dans la faculté de l'entreprise à s'adapter aux transformations radicales que connaît inévitablement son secteur d'activités, en ce début de 21e siècle, celui de nouer et de renforcer à l'interne les connexions susceptibles de permettre à l'entreprise de se doter d'une culture organisationnelle à même de faire face aux défis les plus inattendus, selon l'étude.

> Pensée stratégique. Les responsables des RH de 2020 devront s'arranger pour que leur entreprise ait bel et bien les moyens de ses ambitions, et donc avoir une approche stratégique de la gestion de ses forces vives. Il leur faudra analyser l'écart entre les capacités réelles de l'entreprise et celles dont elle aura besoin dans un avenir rapproché, voire lointain. Et par suite, agir en conséquence.

Pourquoi? Tout bonnement parce que le DRH - appuyé par ses lieutenants - est appelé à devenir un acteur majeur de la stratégie de l'entreprise, avec le haut-dirigeant en charge des finances, selon l'étude d'Aon : «Les deux ont la main sur les deux principaux leviers de la mise en oeuvre de la stratégie : l'un contrôle le capital humain, et l'autre le capital financier», soulignent Neil Shastri et Dave Kompare, ses deux auteurs.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...