5 trucs ultra simples pour bien télétravailler

Publié le 16/03/2020 à 06:06

5 trucs ultra simples pour bien télétravailler

Publié le 16/03/2020 à 06:06

L'erreur de s'installer sur son sofa... (Photo: LinkedIn Sales Navigator/Unsplash)

BLOGUE. Ça y est, il vous faut maintenant télétravailler, c’est-à-dire travailler à distance de votre bureau, pour les semaines à venir. Et il se peut fort bien que vous ne l’ayez jamais fait auparavant.

Comment vous en sortir? Comment rester productif? Comment ne pas vous sentir isolé, tout seul dans votre coin, loin des collègues avec qui vous passiez le plus clair de vos journées? Comment, même, ne pas risquer de vous désengager de votre travail?

J’ai regardé à droite et à gauche à la recherche des meilleures pratiques à ce sujet. J’ai lancé un appel à tous sur LinkedIn, en demandant aux «pros» du télétravail le conseil qu’ils donneraient à un débutant. Il en ressort cinq astuces qui peuvent paraître assez surprenantes, mais qui se révèlent, en vérité, on ne peut plus pertinentes...

1. Créez-vous un espace de travail

Le premier piège, c’est de s’installer sur son sofa, ou pis, dans son lit. De se dire que c’est trop cool de travailler comme bon nous chante. Car notre cerveau associe ces lieux et ces positions à la détente, pas au travail.

Le second piège, c’est de s’installer dans un endroit environné d’objets qui nous rappellent à chaque coup d’oeil la maison et son petit confort : le poste de télévision, le frigo, le lit, etc. Car cela ne fera que distraire notre cerveau à répétition.

D’où l’intérêt de se créer un véritable espace de travail, dans un coin isolé et tranquille. Comme au bureau. Avec le matériel dont on a besoin (table, chaise...), les outils qui nous sont nécessaires (laptop, cahier, crayons...) ainsi que le petit décor auquel on est habitué (la déco perso comme la photo des enfants, ou encore notre figurine Pop fétiche de Ant-Man).

PLUS : Employeurs, devriez-vous carrément fermer vos bureaux dès aujourd'hui?

2. Habillez-vous tous les matins comme si vous alliez au bureau

Chez soi, personne ne nous voit. Alors, il est tentant de se mettre à travailler en pyjama, ou bien en coton ouaté. Mais, c’est une erreur. Car notre cerveau ne cessera de penser à relaxer.

Le matin, il faut donc se lever dès que le réveil sonne, prendre sa douche, s’habiller et boire son café. Comme d’habitude. Exactement comme d’habitude. Puis, s’installer à son petit bureau.

3. Respectez votre agenda de travail

Votre agenda était surchargé avant de devoir télétravailler. Fort bien. Continuez de le surcharger, tout en veillant à respecter tous vos deadlines.

Pourquoi? Parce qu’il est primordial de conserver votre rythme de travail, de ne pas casser complètement vos habitudes du bureau. C’est ainsi que le pire est de se dire qu’on peut travailler quand bon nous semble, que ce n’est pas grave si on s’y met à midi pour finir à 20h. Certes, cela peut être tentant, mais ce n’est - malheureusement - pas tenable dans la durée.

4. Maintenez le contact avec les autres

Vous comme moi, nous sommes avant tout des animaux sociaux. Nous avons besoin du contact des autres pour nous sentir bien.

Mais là, il nous faut établir une «distance sociale», nous éloigner le plus possible d’autrui. Pour le préserver comme pour nous préserver. Et, mine de rien, il s’agit d’une véritable souffrance que nous nous imposons.

La solution? Faire une routine de contacter régulièrement les uns et les autres, même si ce n’est pas pour dire grand chose. Un peu comme on quitte cinq minutes son poste de travail pour aller jaser à la distributrice de café.

Ça peut consister à échanger davantage de courriels avec les collègues, à rassurer le boss en lui indiquant spontanément où on en est dans notre travail (même s’il n’a pas demandé de le faire), ou encore d’appeler un client ou un partenaire d’affaires sur son cellulaire, histoire de prendre de ses nouvelles (et de l’impact que la Covid-19 a sur son quotidien au travail).

À noter que des applications gratuites permettent de nouer aisément de tels liens à distance : Skype, Teams, Slack, etc.

5. Gérez autrement les enfants

Les écoles étant fermées jusqu’à la fin du mois, vos enfants auront vite fait d’être dans vos pattes tout au long de la journée. Et travailler pourrait fort bien devenir «Mission: Impossible».

Le truc? Il y en a plusieurs, en fait. Par exemple, vous pouvez vous organiser avec d’autres parents de l’école pour garder les uns et les autres à tour de rôle. Mais, bon, ce n’est pas l’idéal lorsqu’il convient de maintenir une «distance sociale» avec les autres.

Autre exemple : organisez une routine de «travail» pour tout le monde, en fonction de l’âge de vos enfants. Ça peut aller de «Tu as une heure à toi tout seul dans ta chambre pour lire et dessiner» à «Fais-moi 5 exercices de maths sur Allo Prof et reviens me voir ensuite», en passant par la promesse de récompenses, du genre «Si tu ne me déranges pas pendant deux heures, tu pourras regarder un film sur YouTube» et autres «Si je ne te vois pas de toute la matinée, tu pourras jouer pendant une heure à Fortnite» (d’ailleurs, ma prédiction, c’est que les petits Québécois vont devenir des champions mondiaux de Fortnite d’ici la fin du mois, tant ils vont s’entraîner comme des fous furieux dans les deux semaines à venir…).

Enfin, le côté positif de la chose, c’est que vous pouvez considérer que le temps que vous sauvez à présent à ne pas avoir à vous déplacer pour aller au travail (une heure, peut-être deux, voire plus), vous pouvez décider de le dédier entièrement à vos enfants. Et ça, ça n’a pas de prix. Pour vous comme pour eux.

Voilà. Le télétravail peut se révéler une fantastique expérience de vie. À vous de vous arranger pour que ce le soit bel et bien. Sinon, dites-vous qu’il n’y a que deux ou trois semaines à tenir, et vous pourrez retrouver votre petit train-train quotidien.

À noter que demain je vous ferai part d'autres conseils, plus précis, plus détaillés, issus des innombrables «pros» du télétravail qui ont eu la générosité de m'indiquer leurs propres trucs afin que je puisse vous les communiquer.

En passant, le sénateur romain Tacite disait : «On impose, à distance, plus de respect».

PLUS : «Télétravailleurs, voici 10 autocollants pour vous automotiver!»

*****

Découvrez mes précédents billets

Mon groupe LinkedIn

Ma page Facebook

Mon compte Twitter

Et mon dernier livre : 11 choses que Mark Zuckerberg fait autrement

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

COVID-19 : le burnout vous guette-t-il plus que jamais?

29/06/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Avant la pandémie, 76% des employés souffraient de fatigue professionnelle. À présent, on frôle la catastrophe.

Employeurs, conciliez travail et famille, ou perdez des talents!

22/06/2020 | Olivier Schmouker

BLOGUE. C'est que 2 employés sur 3 ont pris goût au télétravail, à ses joies comme à ses imprévus...

Blogues similaires

Divulgation ESG: le Canada très en retard sur les États-Unis

04/09/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. La moitié des sociétés du S&P/TSX produit un rapport de type ESG, alors que 4/5 sociétés du S&P 500 le font.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...